Bretagne

BTP

La FRTP anticipe 823 millions d'euros de travaux en Bretagne cette année

Par Isabelle Jaffré, le 06 février 2019

La Fédération des travaux publics de Bretagne tenait son assemblée générale à Brest le 6 février. L'occasion de faire le bilan 2018 et surtout d'envisager 2019 et les années suivantes.

François Coville, président de la FRTP Bretagne.
François Coville, président de la FRTP Bretagne. — Photo : © Isabelle Jaffré

Une cinquantaine de patrons d’entreprises des travaux publics se sont réunis à Brest début février pour l’assemblée générale de la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) de Bretagne. L’occasion de faire le bilan 2018 pour les 524 adhérentes, qui représentent 11 088 salariés et 1,941 Md€ de CA en 2017.

Avec 1,924 Md€ de travaux dont 60 % de commande publique, 2018 a été une bonne année. « 2019 s’annonce également bonne. 2020 sera sans doute plus problématique, comme toutes les années d’élections municipales, propices à l’attentisme », estime le Morbihannais François Coville, président de la FRTP Bretagne.

2 170 postes à pourvoir

Après une dizaine d’années de crise, les entreprises des travaux publics ont retrouvé des couleurs. « Aujourd’hui, la fédération gère plutôt des problèmes de recrutement », sourit le président. Au niveau national, une campagne a d’ailleurs été lancée, en octobre dernier, pour attirer les jeunes vers les métiers méconnus des TP. « Il y a 2 170 postes à pourvoir dont 1 080 en CDI en Bretagne », annonce-t-il.

Des besoins pour faire face à de gros chantiers en cours ou à venir : le polder à Brest, la N164 au Centre-Bretagne, le métro à Rennes, etc. 402 opérations de travaux publics pour un total de 823 M€ sont prévus en 2019. Une prévision à 5 ans, effectuée par la fédération, estime d’ores et déjà à 1,17 Md€ les grands travaux à venir sur environ 100 projets annoncés.

François Coville, président de la FRTP Bretagne.
François Coville, président de la FRTP Bretagne. — Photo : © Isabelle Jaffré