Finistère

Agroalimentaire

JB Océane enfin dans sa nouvelle usine

Par Isabelle Jaffré, le 20 janvier 2021

JB Océane vient d’investir 3,6 millions d’euros pour une usine neuve à Concarneau. De quoi développer la conserverie du poisson créée aux débuts des années 90.

Jean Burel, fondateur de JB Océane, entouré de sa famille, devant la nouvelle usine.
Jean Burel, fondateur de JB Océane, entouré de sa famille, devant la nouvelle usine. — Photo : © Isabelle Jaffré

Près de 10 ans que Jean Burel attendait cela ! Le dirigeant de la conserverie JB Océane (12 salariés) a investi 2,4 millions d’euros dans sa nouvelle usine de 1 300 m² à l’entrée de Concarneau sur un terrain de 7 000 m². L’entreprise, qui ne dévoile pas son chiffre d’affaires, avait besoin de ses nouveaux locaux pour se développer. « Nous avions du mal à trouver le financement mais nous étions bloqués pour faire de nouvelles recettes notamment », regrette Jean Burel. C’est finalement grâce à Breizh Immo, la structure de portage immobilier de la Région Bretagne, que le chef d’entreprise a pu investir. Pour réaliser ce bâtiment, une SCI a été constituée associant Breizh Immo (90 %) et JB Océane (10 %). L’entreprise a signé un bail longue durée avec cette SCI.

Deuxième génération aux commandes

Les travaux de ce nouveau bâtiment ont démarré en novembre 2019 et la production a pu commencer début janvier 2021 et devrait monter en puissance jusqu’à l’été avec 5 à 6 embauches prévues. Une boutique a aussi été construite avec le nouveau bâtiment, nouvelle vitrine des 300 références de la conserverie. Un espace découverte permettra aussi à la société d’accueillir des scolaires via des vidéos notamment. « Nous avons aussi mis 1,2 million d’euros dans de nouveaux équipements en privilégiant les fournisseurs locaux comme Guelt ou encore Capic », expliquent Jean Burel et sa fille Anne-Solène Burel, qui prendra la suite de son père dans les semaines qui viennent. Le fondateur passe en effet la main à ses enfants, Anne-Solène, Laurent (direction commerciale) et Charlène (responsable des boutiques). « Lui va se consacrer à ce qu’il aime : le développement des recettes », sourit la future gérante.

Avec ce nouvel outil, JB Océane vise de doubler son chiffre d’affaires rapidement. « Nous allons pouvoir tripler notre capacité de production. Et nous avons prévu une extension possible de 500 m² dans ces nouveaux locaux qui nous permettent aussi de gagner en visibilité », précise Jean Burel.

Jean Burel, fondateur de JB Océane, entouré de sa famille, devant la nouvelle usine.
Jean Burel, fondateur de JB Océane, entouré de sa famille, devant la nouvelle usine. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail