Bretagne

Ils veulent « construire » la Bretagne en mode collaboratif

Par G.B., le 01 avril 2016

Un collectif breton, issu de la société civile, vient d'éditer un ouvrage articulé autour de « 20 dossiers pour construire la Bretagne ». Un site web est également lancée pour prolonger le débat et recueillir toutes les idées.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le mode collaboratif est en vogue dans les organisations, entreprises ou collectivités. La société civile s'en empare aussi pour faire porter sa voix. Présidé par Paul Loret (Bretagne Réunie), ardent défenseur d'une région bretonne à cinq départements, un collectif citoyen issu d'horizons divers, comme le géographe Jean Ollivro, le politologue rennais Romain Pasquier ou d'autres passionnés et amoureux de la Bretagne, a décidé d'agir. Pour les dernières élections régionales, soldées par une « non-campagne », ils avaient réuni et écrit leurs idées et projets pour leur région. Aujourd'hui, sous l'égide de réseaux comme l'Institut culturel de Bretagne et Bretagne Prospective, ils publient un ouvrage collectant « 20 dossiers pour construire la Bretagne », sous la note « 20/20 ».




Des bonnes idées partout, par tous

Jean Ollivro parle de « livre passerelle », un « point d'étape » vers d'autres projets à faire émerger de tous les territoires, de tous les citoyens. « Nous ne sommes pas dans la critique, précise-t-il d'emblée. De grands projets coûtent des milliards, mais la société avance parfois ailleurs, par petites touches, sur les territoires. Le covoiturage, par exemple, se fait sans les politiques. Avec 1,2 milliard de budget à la Région, ce n'est pas là que se passent les choses... Qui aurait misé un kopeck sur la Vallée des Saints, devenue réalité dans le territoire breton le plus pauvre ? » Et le géographe de citer d'autres initiatives remarquables comme l'autonomie énergétique de Mené, l'expérimentation « zéro chômage » (de longue durée) à Pipriac...




« Un Parlement de projets »

Pour recenser et faire émerger toutes ces idées, le collectif lance ce qu'il appelle « un Parlement de projets », sous la forme d'une plateforme web (www.construirelabretagne.bzh). « Déposez vos projets, nous ne nous engagerons pas à les réussir mais à vous mettre en relation avec des réseaux », souligne-t-on chez Bretagne Prospective, déjà à l'origine de plusieurs livres blancs pour faire avancer la Bretagne sur des thématiques qui lui sont chères : mobilité, façade maritime, tourisme, etc. « Aux dernières régionales, un électeur sur deux n'est pas allé voter, mais ça ne les empêche pas d'être des acteurs du territoire, parfois plus importants que les politiques », conclut Jean Ollivro. De là à « ubériser » la politique, il n'y a qu'un pas que le collectif ne franchit pas...


(*) 20 dossiers pour construire la Bretagne 20/20 - Diawel éditions (12 ?)

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition