Quimper

Loisirs

Groupe Nicot investit 7 millions dans un parc de loisirs couvert

Par Jean-Marc Le Droff, le 29 avril 2019

Déjà présent dans l'agroalimentaire et la distribution, le groupe de Concarneau Nicot Entreprises poursuit sa stratégie de diversification, avec un projet de parc de loisirs couvert de 4 200 mètres carrés. Un projet à 7 millions d'euros qui devrait ouvrir ses portes à l'été 2020. 

Simulateur de surf
Baptisé "Good Time", le projet de parc de loisirs couvert du groupe Nicot à Quimper abritera notamment un simulateur de surf comprenant une vague artificielle. — Photo : © Groupe Nicot Entreprises

Après les entrepôts Nicot frigorifiques, créés en 1979, les entreprises L’Andouillerie du château et Pêcheurs de saveurs, rachetées en 2010 et 2013, et deux Jardineries Nicot, qui opèrent désormais sous l’enseigne Truffaut à Quimper et Lorient, le groupe familial concarnois Nicot Entreprises (180 salariés, 25 M€ de CA) se lance dans les activités de loisirs.

« Au départ, nous nous intéressions à la création d’un parc de jeux couvert pour enfants à Quimper, mais nous nous sommes rapidement rendu compte de la nécessité d’élargir le public visé pour assurer la viabilité d’un équipement de ce type en Bretagne », retrace Patrick Ruz, le responsable du projet et, à terme, de son exploitation. Les équipes du groupe breton décident alors d’élargir le projet à une clientèle familiale, en imaginant un parc multi-activités capable d’attirer des visiteurs aussi bien du Finistère que du Morbihan, et pour de plus longues périodes.

Viser les enfants et les adultes

De gauche à droite : Hoa-Binh Nguyen Van, responsable du projet Good Time, et Patrick Ruz, directeur expansion-distribution du groupe Nicot.
De gauche à droite : Hoa-Binh Nguyen Van, responsable du projet Good Time, et Patrick Ruz, directeur expansion-distribution du groupe Nicot. - Photo : © Groupe Nicot Entreprises

Résultat : un projet de parc à 7 millions d’euros, baptisé « Good Time » ("bon temps" en anglais) et situé dans la zone de Kervilier, à Quimper, à proximité immédiate de l’une des jardineries du groupe. « Good Time proposera un éventail unique en Bretagne de loisirs en intérieur. Il conjuguera un espace ludique dédié aux enfants dès trois ans avec un large choix d’activités plus spécifiques pour les ados et les adultes », détaille le futur responsable d’exploitation du projet qui emploiera une soixantaine de salariés à l’année.

Parmi les activités vedettes prévues dans ce complexe de 4 200 m², on retrouvera notamment une arène de réalité virtuelle de 200 m² à la pointe de la technologie, un simulateur de surf dans un espace de 250 m², ainsi que deux espaces de restauration ouverts 7 jours sur 7. « Nous avons également imaginé un espace haut de gamme pour les actions de team building des entreprises et les anniversaires des plus petits », précise-t-il.

Livraison prévue à l’automne 2020

Niveau conception, mission a été donnée à Éric Delapierre, l’architecte en charge du projet, de mettre l’accent sur le respect de l’environnement. « L’ensemble du parc Good Time sera alimenté par des panneaux photovoltaïques, avec pour objectif d’être entièrement autonome. Même chose pour l’eau, avec un système de récupération et de traitement », souligne Patrick Ruz, ajoutant que l’intégration du parc dans le paysage fera l’objet d’un soin particulier, avec le maintien d’une large bande arborée en bordure de site et l’aménagement paysager de son accès.

Le parc, qui devrait employer 60 personnes à terme, disposera par ailleurs d’un parking souterrain de 75 places, en complément de ceux partagés avec les magasins attenants Truffaut et Decathlon, dont le groupe Nicot Entreprises est également propriétaire des murs. « Les travaux d’aménagement intérieur, de construction et d’agencement seront assurés majoritairement par des entreprises locales, pour une ouverture prévue à l’été 2020 », conclut Patrick Ruz.

Simulateur de surf
Baptisé "Good Time", le projet de parc de loisirs couvert du groupe Nicot à Quimper abritera notamment un simulateur de surf comprenant une vague artificielle. — Photo : © Groupe Nicot Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture