Banque

Départ surprise du directeur général d'Arkéa Ronan Le Moal

Par Pierrick Lieben, le 12 février 2020

Après 25 ans passés au sein du Crédit Mutuel Arkéa, Ronan Le Moal a pris la décision de quitter le groupe et ses fonctions de directeur général. Un choix officiellement motivé par son désir d'entreprendre. Un intérêt pour la création d'entreprise qui n'est pas nouveau, pour ce banquier très impliqué dans l'écosystème numérique breton. C'est Hélène Bernicot qui lui succède à la tête d'Arkéa.

Ronan Le Moal, directeur général du groupe Arkéa jusqu'en février 2020.
Ronan Le Moal quitte ses fonctions de directeur général d'Arkéa pour se lancer à plein temps dans l'entrepreneuriat. — Photo : Pierre Gicquel

L’histoire d’Arkéa est décidément pleine de surprises. En proie à un long et tumultueux divorce avec la Confédération nationale du Crédit Mutuel, le groupe, qui réunit les banques Crédit Mutuel de Bretagne et du Sud-Ouest, a annoncé, le 12 février, le départ surprise de son directeur général Ronan Le Moal, prévu pour le 20 février. Il était en poste depuis 2008 et dans l’entreprise depuis 25 ans.

Ronan Le Moal a l’envie d’entreprendre

La collaboration aurait pris fin à l’initiative même de Ronan Le Moal. C’est en tout cas la version présentée par deux courriers diffusés en interne aux salariés et administrateurs d’Arkéa.

Dans le premier, le président du groupe, Jean-Pierre Denis, explique que « Ronan Le Moal a informé ce matin (du 12 février, NDLR) le conseil d’administration de sa décision de quitter ses fonctions ». Dans le second, l’intéressé justifie son choix par « une envie personnelle ancrée fortement et depuis longtemps en [lui] : [se] consacrer à des projets entrepreneuriaux ».

« Je n’ai jamais caché mon envie d’être entrepreneur et c’est donc naturellement cette voie que je souhaite emprunter aujourd’hui. »

Un motif réitéré dans le communiqué de presse, qui cite Ronan Le Moal en ces termes : « Après plus de 25 ans au sein du groupe, je tourne avec émotion une page professionnelle et personnelle importante. C’était pour moi le bon moment. Je n’ai jamais caché mon envie d’être entrepreneur et c’est donc naturellement cette voie que je souhaite emprunter aujourd’hui. »

Plusieurs expériences dans la création d’entreprises

De fait, au-delà de son métier de banquier, Ronan Le Moal s’est déjà frotté à la création d’entreprises. Il a notamment cofondé et investi, en 2013, dans la plate-forme d’échanges entre particuliers Allo Voisins (baptisé ILokYou à l’époque), ou encore dans le réseau de location d’avions privés Air Affaires en 2016. Il est également très impliqué dans l’écosystème numérique breton depuis plusieurs années : président de la French Tech Brest + dès 2017, soit un an après sa mise en place, il avait participé auparavant au lancement de l’accélérateur West Web Valley en 2012.

Son parcours dans la finance est, lui, plus ancien. Diplômé de HEC Paris, Ronan Le Moal fait ses premiers pas chez Ernst & Young, avant d’entrer au Crédit Mutuel de Bretagne dès 1995. Un groupe qu’il ne quittera plus jusqu’à aujourd’hui : Ronan Le Moal va y évoluer pendant deux décennies et demie. Directeur de Suravenir en 2001, il passe DG de Symphonis en 2005, qui devient Fortuneo, deux ans plus tard. Il dirige le courtier en ligne jusqu’en 2008, lorsqu’il accède à son poste de DG d’Arkéa, nommé par son président Jean-Pierre Denis.

Sous son mandat, le Crédit Mutuel Arkéa aura signé des performances solides, portées par une stratégie offensive d’acquisitions et de diversification, notamment tournée vers la fintech, comme Leetchi ou Pumpkin. Mais Ronan Le Moal aura aussi été en première ligne dans l’affrontement entre le Crédit Mutuel Arkéa et la confédération nationale du Crédit Mutuel que le groupe breton veut quitter depuis 2014. Des velléités d’indépendance pour l’instant compromises, mais qui avaient déclenché, en 2016, une manifestation de soutien : 15 000 personnes avaient alors défilé dans les rues de Brest !

Changement dans la continuité pour Arkéa

Hélène Bernicot
Hélène Bernicot - Photo : © Arkéa

L’émancipation d’Arkéa du Crédit Mutuel fera sans nul doute partie des principaux dossiers qui attendent désormais la nouvelle directrice générale Hélène Bernicot. Nommée directrice du secrétariat général et de la communication institutionnelle en 2016, la remplaçante de Ronan Le Moal évolue dans le groupe depuis plus de 15 ans. Elle en a rejoint le comité exécutif il y a moins d’un an. Elle était passée auparavant par le contrôle de gestion et les ressources humaines de la banque. Le président d’Arkéa Jean-Pierre Denis rappelle également, dans son communiqué de presse, qu’elle a « piloté à [ses] côtés depuis quatre ans [la] démarche d’accélération en matière de transformation de l’entreprise vers un modèle plus vertueux de développement ».

Hélène Bernicot sera, par ailleurs, secondée par Anne Le Goff, actuelle directrice générale déléguée. Ce « binôme très complémentaire » aura pour mission « d’inscrire la poursuite de notre développement dans une continuité stratégique, en restant fidèle à nos valeurs, à nos territoires et à notre indépendance », poursuit Jean-Pierre Denis. Une manière de sous-entendre que le feuilleton du divorce avec la Confédération nationale du Crédit Mutuel devrait bien survivre au départ de Ronan Le Moal.

Ronan Le Moal, directeur général du groupe Arkéa jusqu'en février 2020.
Ronan Le Moal quitte ses fonctions de directeur général d'Arkéa pour se lancer à plein temps dans l'entrepreneuriat. — Photo : Pierre Gicquel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.