Numérique

Coronavirus : face à la crise, des start-up de la West Web Valley en plein essor

Par Jean-Marc Le Droff, le 22 avril 2020

En pleine pandémie de Covid-19, certaines start-up de la West Web Valley,  à la fois fonds d'investissement et incubateur régional de start-up, sont en plein essor, portées par les services qu'elles proposent, bien utiles en cette période de crise sanitaire. En parallèle, l'accélérateur finistérien qui continue à les accompagner pendant le confinement, annonce la création d'un second fonds d'investissement à l'automne.

Charles Cabillic et Sébastien Le Corfec, dirigeants de Zip.
Charles Cabillic, président de la West Web Valley, et Sébastien le Corfec, cofondateur (Archive). — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises

« Globalement, les dix-sept sociétés que nous accompagnons s’en sortent bien », estime Charles Cabillic, le président de la West Web Valley, à la fois fonds d'investissement et incubateur régional de start-up, qui a dû reporter la septième édition du West Web Festival dans la foulée du report du festival des Vieilles Charrues à juillet 2021. « Qu’il s’agisse du chômage partiel, des relations avec les clients, de la sécurité des salariés ou des dispositifs d’aides, nous avons travaillé activement avec elles pour structurer leurs plans d’actions de crise. Elles sont toutes prêtes à affronter cette crise et préparent activement l’après. Bien sûr, celles qui travaillent dans le monde du tourisme, de la publicité ou de la distribution spécialisée souffrent plus particulièrement. Et pour les autres le confinement n’est pas vraiment propice à la conquête de nouveaux clients. Or, par définition, une start-up doit croître rapidement… », analyse le président, qui ne s’attend pas à un retour à la normale de la croissance des start-up avant au moins 2021.

L’économie collaborative, le local et la santé en plein boom

Parmi les dix-sept start-up de son portefeuille, certaines sont en plein essor, portées par les services qu’elles proposent, bien utiles dans le contexte de crise sanitaire que connaît actuellement le pays. « C’est le cas notamment de Vite mon marché, start-up nantaise qui livre en une heure des denrées du producteur au consommateur grâce à ses 14 camions, et qui voit son activité exploser », indique Sébastien Le Corfec, cofondateur de la West Web Valley. « Dans la même mouvance, les Nantais de Shopopop, qui proposent un service de livraison de courses entre particuliers sur plus de 700 drives en France, sont eux aussi en plein boom ». Trois autres start-up de l’accélérateur finistérien tirent également leur épingle du jeu. C’est le cas d’Ambuliz, qui propose une application de gestion des flux d’ambulances, de Simango et ses formations en réalité augmentée à destination des personnels hospitaliers dont l’une est dédiée au Covid-19, ou encore de Move’n’see et ses robots caméra initialement destinés aux sportifs, et désormais très prisés des églises américaines pour célébrer des messes à distance.

Un second fonds d’investissement à l’automne

« L’économie collaborative, le local, la santé sont trois de nos thématiques d’investissement fortes », résume Charles Cabillic, qui envisage dès à présent la suite. « Le fonds West Web Valley 1, doté de 35 M€, compte d’ores et déjà 17 start-up en portefeuille et investira au capital de 3 à 5 autres sociétés d’ici un an. La période post-confinement qui s’ouvre va probablement être très opportune pour le montage de notre second fonds d’investissement, que nous envisageons de lancer à l’automne et qui, fort des enseignements de cette crise, sera prêt à investir dans de nouvelles activités alliant le digital dès 2021-2022 ».

Charles Cabillic et Sébastien Le Corfec, dirigeants de Zip.
Charles Cabillic, président de la West Web Valley, et Sébastien le Corfec, cofondateur (Archive). — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail