Finistère

Conjoncture

Conjoncture favorable dans le Pays de Morlaix

Par Jean-Marc Le Droff, le 21 février 2020

L'année 2019 s'est montrée plutôt favorable pour les entreprises du Pays de Morlaix, notamment avec une forte baisse des redressements judiciaires et une activité dynamique pour la criée, la plaisance et l'aéroport locaux.

Le port de plaisance de Morlaix.
En 2019, le port de Morlaix a enregistré une légère hausse de son nombre d'abonnés (+3 %) et une nette progression du nombre de bateaux de passage (+16 %). — Photo : CC 2.0 / Eveline de Bruin / Pixabay

« La dynamique entrepreneuriale a été favorable en 2019 sur le territoire de notre délégation », se félicite Antoine Gorioux, élu à la délégation de Morlaix de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest (CCIMBO). Premier motif de satisfaction, la hausse de 6 % des immatriculations au registre du commerce et des sociétés, soutenue par celle des créations d'entreprises pures, qui progressent de 12 %. En parallèle, le nombre de radiations a chuté de 30 %, tout comme les redressements judiciaires (-42 %) et les liquidations (-3 %).

Criée, plaisance et aéroport en hausse, port de commerce en berne

Une bonne santé qui se traduit aussi dans le bilan des équipements gérés par la chambre consulaire du pays de Morlaix. La criée de Roscoff a ainsi commercialisé 5 200 tonnes de produits, soit une hausse de 8 % par rapport à 2018. Côté ports de plaisance, Roscoff enregistre une hausse de 16 % du nombre de journées d’escales, et Morlaix une légère hausse du nombre d’abonnés (+3 %), mais une nette progression du nombre de bateaux de passage (+16 %).

Seule ombre au tableau au niveau maritime : le trafic passager du port de commerce de Roscoff enregistre un net recul (-22 %). Une dégringolade due à l’arrêt des rotations de la compagnie Irish Ferries vers l’Irlande, et bien sûr au Brexit qui refroidit les touristes anglais. « La photo sera différente en 2020 », assure Antoine Gorioux, qui souligne les investissements récents de la CCIMBO et de la Région Bretagne (1,3 M€, NDLR) pour limiter les effets du Brexit sur le trafic. Parmi les autres indicateurs, le trafic de véhicules chute de 5,6 %, tout comme celui de marchandises qui recule de 8 %. Le trafic de marchandises conventionnel enregistre cependant une hausse de 10 %. Dans les airs, les mouvements à l’aéroport de Morlaix-Ploujean enregistrent de leur côté une forte hausse (+36 %), tandis que le trafic passager augmente de 8 %.

Recrutements en vue grâce à des projets d’ampleur

Côté emploi, si les projets de recrutements des entreprises du Pays de Morlaix sont en légère hausse par apport à 2018 (+1 %), les chiffres sont bien moins favorables dans le bassin de Carhaix, avec des projets de recrutement qui chutent de 17 % par rapport à 2018. « Les perspectives d’embauche devraient cependant s’améliorer cette année », nuance cependant Antoine Gorioux. « Les réseaux des CCI recensent à ce jour 150 postes annoncés par les chefs d’entreprise du Pays de Morlaix, et une quarantaine dans le Centre Finistère. Pour nombre d’entre eux, ces projets de recrutement sont en lien avec les grands projets engagés fin 2019 et qui feront l’actualité économique en 2020 », souligne l’élu consulaire, citant pêle-mêle les projets de la tour de séchage de la Sill et la centrale au gaz de Landivisiau, l’extension de l’usine Sermeta à Morlaix, la plateforme logistique de la Sica de Saint-Pol-de-Léon à Vilargren ou encore l’extension de Grain de Sail à Morlaix.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail