Finistère

Agroalimentaire

Chancerelle s’impose sa propre charte de pêche responsable

Par Isabelle Jaffré, le 16 juillet 2020

La conserverie de poissons Chancerelle, à Douarnenez, dans le Finistère, veut aller plus loin que le label MSC pour la pêche responsable. Depuis 2019, elle a mis en place sa propre démarche qui va plus loin sur la préservation de la ressource, mais aussi les conditions de travail et la fraîcheur.

Conserverie Chancerelle dans le Finistère
Chancerelle évite de s’approvisionner dans les pêcheries de certains pays et est attentif aux méthodes de pêche et à l’environnement. — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises

La conserverie de poissons Chancerelle (2 300 salariés, 157 M€ de chiffre d'affaires), installée à Douarnenez, dans le Finistère, a décidé d’accélérer sa démarche de pêche responsable. L’entreprise est une pionnière dans le domaine puisqu’elle a démarré dès 2008. Elle a été la première entreprise du secteur à arborer le logo MSC. Depuis un an, elle travaille à une nouvelle démarche, plus complète. « Nous voulions aller plus loin que le label MSC qui ne prend pas en compte tous les critères mais uniquement la gestion de la ressource », explique le directeur général Jean Mauviel. Chancerelle a donc mis au point sa propre « démarche de pêche responsable ».

« Une démarche contrainte, lisible et pragmatique »

Reconnue par Bureau Veritas, celle-ci s’appuie sur quatre piliers et 36 critères : la qualité des produits, la gestion de la ressource marine, les exigences sociales et la transparence. Par exemple, Chancerelle évite de s’approvisionner dans les pêcheries de certains pays et est attentif aux méthodes de pêche et à l’environnement. « Nous souhaitions une démarche contrainte, lisible et pragmatique. Le surcoût est considérable : environ 10 à 15 % sur les approvisionnements », reconnaît Jean Mauviel.

L’entreprise la revalorise cependant, affichant désormais un nouveau logo sur une partie de ces produits Connétable et Phare d’Eckmühl. « Nous ne pouvons pas le mettre partout pour une question de place sur les boîtes, par exemple sur les produits Label rouge, poursuit le DG. Mais tout notre approvisionnement suit bien cette nouvelle charte. » Chancerelle a également décidé de la mettre à disposition des autres entreprises du secteur. « Nous avons déjà un contact », signale le dirigeant.

Conserverie Chancerelle dans le Finistère
Chancerelle évite de s’approvisionner dans les pêcheries de certains pays et est attentif aux méthodes de pêche et à l’environnement. — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail