Bretagne

BTP

B3-Ecodesign installe douze maisons-containers

Par Pierre Gicquel, le 20 septembre 2017

Le coup d'envoi est lancé pour l'installation à Brest de douze maisons-containers construites par l'entreprise rennaise B3-Ecodesign (50 salariés, 5 M€ de CA). Un chantier qui témoigne d'un intérêt grandissant pour ce type de constructions à base de containers maritimes requalifiés en habitat. B3-Ecodesign, qui recrute, envisage même une levée de fonds et un développement à l'international.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Douze maisons montées en quelques jours dans le nouvel éco-quartier de la Fontaine-Margot à Brest. Et d'autres chantiers prévus sur l'ensemble du grand Ouest : le carnet de commandes du fabricant rennais de maisons à base de containers maritimes B3-Ecodesign est chargé.

De son côté, la bailleur social Brest Métropole Habitat semble ne pas vouloir s'arrêter à ces douze maisons qui vont du T4 de 80 m² (160 000 €) au T5 de 100 m² (175 000 €). « Nous en aurions proposé cinquante, elle auraient aussi été vendues », se félicite Thierry Provost, directeur du service promotions et services immobilier au sein de Brest Métropole Habitat. « Bénéficiant d'une TVA réduite à 5,5%, ces maisons ont un avantage tarifaire. De plus, le process industriel mis en place par B3-Ecodesign permet d'espérer une baisse progressive des coûts de production. Maintenant que nous avons fait le travail de maître d'ouvrage en profondeur, ce type de construction fera partie des options sérieuses pour de futurs projets d'aménagement ». 

Bientôt 80 salariés

Fondée en 2011 par l'architecte Clément Gillet et installée depuis 2015 sur un ancien site PSA près de Rennes, B3-Ecodesign compte aujourd'hui plus de cinquante salariés: « La prochaine étape sera de passer sur notre chaîne de montage en 2x8, probablement au début de l'année 2018 et d'atteindre 75 à 80 salariés» annonce Clément Gillet. Dès à présent, la société bretonne recherche deux bardeurs pour l'assemblage de ses maisons-containers livrées par camion semi-remorque.

Assise dans l'Ouest et visées à l'international

Le chiffre d'affaires de B3-Ecodesign, qui était de 5 millions d'euros en 2016, devrait doubler pour l'année 2017. « Il est fluctuant mais nous sommes en pleine croissance et le carnet de commandes est varié, confirme Clément Gillet. Notre projet n'a pas vocation à rester celui d'une PME de la construction immobilière mais bien un projet industriel. Nous avons des chantiers à Nantes et Rennes (camping des Gayeulles). Nous venons de remporter un appel d'offres à Angers et des contacts à Bordeaux et Toulouse. Mais aussi au Royaume-Uni, au Bénélux, dans les pays nordiques et même en Chine. Nous n'y avions pas pensé mais finalement rien n'est fortuit. C'est étonnant mais si nos projets à l'échelle bretonne intéressent les Chinois, c'est bon signe», estime le fondateur de B3-Ecodesign qui annonce par ailleurs une nouvelle levée de fonds «dans les deux années à venir» (après l'entrée au capital au mois de juin dernier de Bpifrance et de Bretagne Jeunes Entreprises).

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.