Brest

Technologies

Avec ses lentilles connectées, Cylensee préfigure la vision du futur

Par Jean-Marc Le Droff, le 27 mai 2021

La start-up brestoise Cylensee a mis au point des lentilles de contact connectées capables de changer de couleur grâce à une télécommande ou une application sur smartphone. Une innovation qui ouvre la voie à de nombreuses utilisations dans la santé, la défense ou encore l’industrie.

Jean-Louis de Bougrenet, chercheur à l'IMT Atlantique et cofondateur de Cylensee, présente le prototype de sa lentille connectée capable de changer de couleur. 
Jean-Louis de Bougrenet, chercheur à l'IMT Atlantique et cofondateur de Cylensee, présente le prototype de sa lentille connectée capable de changer de couleur.  — Photo : Cylensee

"Nous ne pensions pas attaquer le marché en commençant par la cosmétique, mais force est de constater qu’il y a une forte demande pour les lentilles de contact de couleur dans le monde", entame Renaud Van Lith, qui vient de créer l’entreprise brestoise Cylensee avec son associé Jean-Louis de Bugrenet, chercheur et responsable du département optique de l’IMT Atlantique à Brest. Depuis deux ans, les deux hommes peaufinent leur concept de lentille de contact électrochrome, c’est-à-dire capable de changer de couleur par impulsion électrique. Grâce à une micro-antenne encapsulée dans la lentille, l’utilisateur peut ainsi choisir la couleur de sa lentille grâce à une télécommande qui sera bientôt remplacée par une application sur smartphone, le chargement de la lentille se faisant, quant à lui, par induction magnétique.

Lancement commercial en 2022

"Pour l’instant, nous ne proposons que deux couleurs, le bleu et le marron, mais nous proposerons bientôt tout le spectre des couleurs et la possibilité d’y inclure une correction", détaille Renaud Van Lith, qui vise dans un premier temps les marchés asiatiques et américains, grands consommateurs de lentilles de contact de couleur. " Nous sommes en train de valider notre preuve de concept, et nous lancerons ensuite l’industrialisation d’une pré-série qui devrait être commercialisée début 2022", poursuit le dirigeant, dont l’entreprise s’est récemment vue octroyer deux prêts d’honneur de l’IMT Atlantique d’une valeur totale de 40 000 euros. De quoi avancer sur la R & D, mais aussi sur la partie commerciale et marketing. "Nous devons également trouver des partenaires pour l’industrialisation", confie-t-il.

Télémaintenance, téléformation…

Mais qu’on ne s’y trompe pas : au-delà de cette fonction purement esthétique, le concept de lentilles connectées conçu par Cylensee préfigure bel et bien la lentille du futur. "À l’origine, nous avons développé cette technologie avec en ligne de mire les domaines militaire, de la santé et de l’industrie", reprend Renaud Van Lith. "Il y a notamment de gros besoins dans le secteur de la télémaintenance pour envoyer des informations dans les yeux des opérateurs dans des environnements complexes, ou encore en téléformation dans le domaine médical pour permettre à des chirurgiens de suivre des opérations à distance", détaille celui qui est actuellement en lien avec l’AP-HP, le CHU d’Île-de-France.

Recevoir des informations, et bientôt en envoyer

Autant d’applications possibles qui suscitent également l’intérêt de grands acteurs tels que Microsoft ou encore la DARPA, l’agence du département de la Défense des États-Unis chargée des nouvelles technologies destinées à un usage militaire. "Pour l’instant, notre lentille permet uniquement de recevoir des informations, mais à l’avenir elle sera aussi capable d’en envoyer. Cette lentille électro-chrome est une façon de faire connaître notre technologie, mais dans les faits nous sommes vraiment en train de développer une lentille cyborg qui pourrait bien, à terme, remplacer le smartphone".

Jean-Louis de Bougrenet, chercheur à l'IMT Atlantique et cofondateur de Cylensee, présente le prototype de sa lentille connectée capable de changer de couleur. 
Jean-Louis de Bougrenet, chercheur à l'IMT Atlantique et cofondateur de Cylensee, présente le prototype de sa lentille connectée capable de changer de couleur.  — Photo : Cylensee

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail