Finistère

Industrie

AB Process : L'entreprise consolide son activité

Par Armelle Gegaden, le 02 mars 2012

Ils avaient créé leur entreprise après la liquidation de leur précédent employeur. Quatre ans plus tard, les créateurs d'AB Process Ingénierie emploient 20 salariés à Landivisiau. Ils viennent d'investir 950 000 euros dans un bâtiment en bordure de quatre voies.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Au bout de quatre ans à la tête de leur société, Christophe Abjean, Michel Bris et Stéphane Pluchon pourraient affirmer qu'ils ont réussi leur pari. Mais ils connaissent assez le monde de l'entreprise pour ne pas se reposer sur leurs lauriers. Tous trois sont des anciens salariés d'une entreprise morlaisienne mise en liquidation judiciaire en 2007 (ATS). Ils avaient alors relancé son activité en créant AB Process et en bénéficiant du dispositif du contrat de transition professionnelle. Depuis, l'entreprise se développe en fabriquant des systèmes automatisés, de convoyages et de robots pour les lignes de production dans l'industrie. En 2010, elle réalisait 4,3 millions d'eurosde chiffre d'affaires. À la fin mars2012, elle devrait atteindre 4,5 millions d'euros, avec un peu plus de vingt salariés.

Dans les anciens locaux de Breuil

Aujourd'hui, AB Process collabore avec les grands groupes du grand Ouest (90% du chiffre d'affaires). Parmi ses références: Aoste, Bretagne Saumon, Saveol, Even, SDMO ou encore Yves Rocher. Après avoir consolidé leur activité, les trois créateurs ont investi 950 000 euros pour racheter et rénover l'ancien site industriel de Breuil fabricant de machines pour l'aviculture, qui avait fermé ses portes en 2006, vitime de la grippe aviaire. «Nous avons démarré dans une pépinière d'entreprises à Landivisiau. Puis nous avons déménagé à proximité dans un bâtiment avant de venir, ici, en bordure de quatre voies, dans la zone du Vern, le 1er juillet dernier», explique Christophe Abjean.

Automatisation: une activité en développement

Dans son nouveau bâtiment, AB Process dispose de 3 200m² dont 2 400m² d'atelier et 800m² pour ses deux bureaux d'études en mécanique et en électricité et automatisme. Les cogérants de l'entreprise vont pouvoir y développer leurs activités, notamment celle de robotique. AB Process fournit des systèmes de palettisation robotisée, d'aide à la manutention pour les tâches pénibles des opérateurs. Une ligne de quatre robots est par exemple en cours de réalisation. L'entreprise a aussi oeuvré à la reconfiguration industrielle de l'usine, à partir de la sortie de trieur, de Tilly-Sabco à Guerlesquin. « Cette activité d'automatisation et de robotisation prend de l'ampleur. Nous travaillons beaucoup sur l'ergonomie des postes de travail», poursuit Christophe Abjean. AB Process emploie ainsi cinq automaticiens dans l'un des bureaux d'études. Soit un quart de l'effectif global de l'entreprise. « Nous avons mis l'accent sur les études et la valeur ajoutée », indique Michel Bris. Le bureau d'études mécaniques composé de cinq dessinateurs projeteurs se charge de la conception mécanique des systèmes en 3D.

La perspective d'un développement à l'export

L'entreprise propose également des machines spéciales sur mesure. « Il y a un secteur assez porteur pour nous, ce sont les maraîchers et les serres à tomates », explique Christophe Abjean. AB Process fournit Saveol, Prince de Bretagne et leurs adhérents. L'entreprise conçoit également des lignes de fabrication de crêpes, entre autres.

Sur tous ces marchés, la concurrence reste forte. Mais les dirigeants d'AB Process mesurent le chemin parcouru en quatre ans. La perspective maintenant, c'est l'export. « On y réfléchit. Mais, ce serait une autre organisation en termes de développement commercial, de suivi, de SAV, d'implantation locale. Nous sommes aussi conscients du potentiel en Bretagne. Certaines sociétés de grands groupes sont clientes chez nous. On pourrait d'abord frapper à la porte des autres filiales, avant d'aller courir le monde. »

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail