• Télécoms

    Nokia va supprimer 1 233 postes en France dont 402 à Lannion

    22 juin 2020

    Le couperet est tombé pour le 4e plan de sauvegarde de l’emploi prévu par le géant finlandais des télécoms Nokia. Les deux sites français de Lannion (Côtes-d’Armor) et Nozay (Essonne) vont perdre 1 233 postes. Dans le Trégor, cela concerne 402 postes sur 772, soit plus de la moitié du laboratoire de recherche et développement de l’entreprise. Dans un communiqué, Nokia a précisé que ce nouveau plan s’inscrit « dans un contexte de marché où la pression sur les coûts demeure très importante ». Les trois filiales françaises Radio frequency systems (RFS), Nokia Bell Labs France (NBLF) et Alcaltel Submarine Networks ne sont pas concernées par ces suppressions. Le site de Lannion, sur lequel 30 millions d’euros ont été investis en 2018, travaille actuellement sur la 4G, la 5G et la cyber-défense.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos