En bref

  • Bretagne

    Immobilier

    L'agence d'immobilier d'entreprises Bleu Mercure pousse les murs

    11 novembre 2017

    Patron de Bleu Mercure à Plérin, spécialiste de l'immobilier d'entreprise, Arlan Boulain franchit le pas en se dotant de ses propres locaux. Plus de 3,2 millions d'euros sont investis dans un espace de 1 600 m² sur Plérin. Comme à son habitude, pas question pour Arlan Boulain de ne pas inclure d'autres acteurs dans le projet. Le cabinet d'expertise comptable Audaac à Trégueux va y déménager et les notaires Jumelet et Richard ouvrir une annexe.

  • Environnement

    Legendre s'associe à Envie et Veolia pour recycler les déchets de chantiers

    19 avril 2018

    Le groupe de BTP rennais Legendre (1 800 salariés) s'est associé à Veolia et à l'entreprise d'insertion Envie pour créer une unité de recyclage des déchets de chantiers. Cette unité, baptisée Tri-VEL, est unique en Bretagne. Elle est actuellement en cours d'installation au sein des locaux du parc matériel du Groupe Legendre à Bourgbarré (35). A partir de septembre, elle permettra de traiter 24 000 tonnes de déchets par an (acheminés par Veolia ou Legendre : gravats, bois, plâtre, plastique...), dont 75 % seront revalorisés.

    Sur le même sujet

  • Agroalimentaire

    Bouchers Services recrute 700 salariés en CDI

    19 avril 2018

    BS (Bouchers Services) annonce un vaste plan de recrutement de 700 postes en CDI pour 2018, dont la moitié sont à pourvoir immédiatement, avec ou sans formation. Spécialisée dans le travail à façon de la viande en milieu industriel (deuxième transformation : désossage et parage), l'entreprise est basée à Rennes mais recrute pour ses clients sur toute la France (Grand Ouest, Est et Rhône-Alpes). Elle emploie 1 300 salariés et vise les 2 000 collaborateurs en 2020. BS avait déjà effectué 380 recrutements en 2017.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Informatique

    Trois quarts des ETI disent avoir subi une cyberattaque en 2017

    18 avril 2018

    76 % des dirigeants d'ETI déclarent avoir subi au moins un incident "cyber" en 2017, selon une enquête Bessé & PwC. Une grande majorité des sondés estime que la menace cyber est une menace essentiellement externe (cybercriminalité) et sous-estime celle émanant de leurs concurrents ou de l'interne. Autres enseignements : 19 % des dirigeants interrogés déclarent ne pas avoir mis en place de stratégie de protection de l'information et un sur quatre seulement déclare sensibiliser les collaborateurs de leur entreprise en matière de cybersécurité.