• Bretagne

    Pêche

    Acteurs de la pêche et élus bretons adressent un courrier d’alerte à Élisabeth Borne

    08 décembre 2022

    Avec le Brexit, les hausses du prix du gasoil, le plan de sortie de flotte, voilà trop d’éléments qui fragilisent la pêche bretonne. Le secteur s’inquiète de cette situation qui met en péril son activité même. Les acteurs de la pêche, avec des élus bretons, ont adressé un courrier d’alerte à la Première ministre Élisabeth Borne le 6 décembre. Dans celui-ci, ils demandent à être reçus pour avancer des propositions d’actions concrètes. "Sans une action rapide et ambitieuse, certains ports, certaines criées, seront demain vidés de toute activité, alors même que la politique de gestion des pêches mises en place il y a maintenant une quarantaine d’années a démontré toute son efficacité et que la ressource halieutique se porte bien en Atlantique Nord, écrivent-ils. […] Il s’agit ici d’un enjeu stratégique majeur, pour l’équilibre économique de nos territoires, le maintien en vie d’une filière essentielle qui représente la moitié de la pêche française, et pour la souveraineté alimentaire de notre pays et de l’Europe."

Les dernières infos