Lannion

Innovation

Voxpass retranscrit les réunions dans toutes les langues

Par Julien Uguet, le 11 décembre 2017

Fondée par Yvan Ridé, Voxpass est spécialisée dans la retranscription des conversations en temps réel des réunions ou des conférences physiques et téléphoniques. La société lance ses deux dernières innovations : Voxpass API et Voxpass Meetings

Photo : Julien Uguet / Journal des entreprises

Le créateur

Originaire de Saint-Malo, Yvan Ridé, 52 ans, a débuté sa carrière dans l’univers de l’imprimerie avant de rejoindre le monde des éditeurs de logiciels comme Dassault ou Atos. Après différentes expériences en Angleterre et aux USA, il revient en France chez Airbus à Toulouse où il planche sur la documentation technique avion. En 2006, il fonde sa première société Evodia à Rennes sur le créneau de la reconnaissance d’écriture. « Le fil conducteur de ma carrière reste le document électronique. » En 2013, il rencontre Xavier Priem, camarade de promotion de l’exécutive MBA réalisé à l’ESC Rennes dans le cadre d’un parcours de validation des acquis, avec lequel il fonde Voxpass à Lannion. Ingénieur télécom et expert en reconnaissance vocale, Ahmed Gabal rejoint le trio au capital de la start-up en 2016.

Le concept

Voxpass est spécialisée dans la retranscription des conversations en temps réel des réunions ou des conférences physiques et téléphoniques. « A partir d’outils existants, nous avons élaboré la brique technologique manquante dans le processus de communication des entreprises, précise Yvan Ridé. Notre objectif est d’assurer une retranscription automatique très fine des conversations afin de savoir qui a dit quoi et quand dans une réunion. Mais là où les applications Voxpass API et Voxpass Meetings vont plus loin, c’est qu’elles sont capables d’effectuer une analyse sémantique des termes utilisés par les participants. « A force de multiplier les réunions, des entreprises ne font plus de compte-rendu et perdent des informations parfois stratégiques ou des idées brillantes. Grâce à nos outils, qui offrent un véritable service unique, tout cela est sauvegardé avec la possibilité de faire des recherches sur les archives écrites ou audio. »

Les perspectives

Avec plus de 300.000 euros mobilisés en recherche et développement depuis sa création, Voxpass passe désormais à la phase de commercialisation en lien avec des grands industriels séduits par son concept. « Bouygues Construction ou Renault nous ont fait confiance et nous ont amené sur le terrain du multilinguisme en développant des dictionnaires par pays mais aussi en enrichissant notre vocabulaire technique. Nous sommes ainsi désormais capables de fournir en direct des sous-titres aux participants d’une réunion à distance. » La start-up finalise également le développement d’outils d’analyse des sentiments et des émotions. « On pourra ainsi se rendre compte plus facilement si ses interlocuteurs stressent, si les messages sont bien compris, etc. »

Photo : Julien Uguet / Journal des entreprises