Saint-Brieuc

Énergie

Une formation de maintenance des éoliennes s'ouvre pour asseoir la filière

Par Matthieu Leman, le 25 janvier 2022

En mars, douze apprenants entameront une formation de maintenance des éoliennes. Une première qui vient asseoir la naissance de la filière éolienne en Bretagne. Ils seront employés par Vulcain Engineering, la société en charge de la maintenance des fondations des machines jusqu’à leur mise en service.

Alban Guilloteau, DG de Vulcain Engineering, et Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, ont présenté la formation de maintenance des éoliennes le 20 janvier à l’IUMM de Plérin.
Alban Guilloteau, DG de Vulcain Engineering, et Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, ont présenté la formation de maintenance des éoliennes le 20 janvier à l’IUMM de Plérin. — Photo : Matthieu Leman

Douze techniciens de maintenance des éoliennes vont être formés à partir du mois de mars pour s’occuper des jackets (fondations) des machines du parc de la baie de Saint-Brieuc. Ils seront employés par la société Vulcain Engineering (chiffre d’affaires de 220 millions d’euros en 2021, 2 300 salariés, implantée à Pleudaniel), qui a obtenu le marché jusqu’à la mise en service du parc, prévue en décembre 2023. La formation est cofinancée par Pôle Emploi et la Région Bretagne.

"Ce qui se passe ici doit permettre de créer une filière", a expliqué Alban Guilloteau, directeur général du groupe Vulcain Engineering, lors de la présentation de la formation, qui aura lieu à l’IUMM à Plérin. À l’issue de la formation, qui durera trois mois, les douze apprenants se verront proposer un contrat à durée indéterminée de chantier chez Vulcain. "Ils auront une garantie quasi absolue contre le chômage. S’ils aiment le métier, on leur donnera ensuite un CDI, pour travailler sur un autre de nos sites. Et s’ils souhaitent rester à Saint-Brieuc, formés et connaissant le parc, ils ont toutes les chances d’être recrutés par l’entreprise qui obtiendra la maintenance des éoliennes pendant l’exploitation. Ça sera peut-être nous car nous avons déposé une offre", a complété Jérôme Zinc, directeur associé de Vulcain.

Technique et anglais

La formation comportera 70 % de technique (soudure, électrotechnique, mécanique, sécurité)… et 30 % d’anglais. "Il y a beaucoup de process", reprend le directeur associé. "Les contraintes réglementaires n’existaient pas en France : nous avons travaillé avec la direction du travail, on ne connaissait pas ces métiers." Une autre formation sera menée parallèlement pour Siemens Gamesa Renevable Energy, pour la maintenance des turbines des éoliennes. Dix techniciens supplémentaires seront ainsi formés. Quatre journées d’information auront lieu les 26 janvier, 1er, 8 et 10 février 2022.

Vulcain Engineering a ouvert son implantation de Pleudaniel après l’obtention du marché de maintenance, en 2020. "Nous étions présents à Nantes et en Normandie et une agence bretonne était sur notre feuille de route", précise Alban Guilloteau. "Une autre implantation ouvrira dans le Sud Bretagne dans les mois à venir (sûrement en rapport avec le futur parc de Saint-Nazaire, NDLR)." L’entreprise accompagne ses clients dans l’ingénierie, la construction, l’essai, la mise en service, l’exploitation et la maintenance de grands projets d’infrastructure dans le domaine de la transition énergétique. Elle fournit à Ailes Marines des services de management et supervision des travaux de construction du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc.

Renseignements : @email

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition