Côtes-d'Armor

Accompagnement

Une antenne de l’association 60 000 Rebonds lancée dans les Côtes-d’Armor au printemps

Par Matthieu Leman, le 19 janvier 2023

60 000 Rebonds va lancer une antenne dans les Côtes-d’Armor au printemps. L’association accompagne les chefs d’entreprise qui en difficulté à retrouver confiance et à mener un nouveau projet, qu’il soit entrepreneurial ou salarial. Elle est à la recherche de bénévoles et de mécènes.

Frédéric Haméon (à gauche), qui sera à la tête de l’antenne 22 de 60 000 Rebonds, et Alain Marion, vice-président de 60 000 Rebonds Grand Ouest.
Frédéric Haméon (à gauche), qui sera à la tête de l’antenne 22 de 60 000 Rebonds, et Alain Marion, vice-président de 60 000 Rebonds Grand Ouest. — Photo : Matthieu Leman

60 000 Rebonds va s’implanter dans les Côtes-d’Armor au printemps. Une installation réfléchie et sans précipitation pour l’association qui accompagne les chefs d’entreprise dont la société a été liquidée. "La création de l’antenne des Côtes-d’Armor a germé il y a quelque temps et nous avons signé un partenariat avec la CCI Côtes-d’Armor en avril 2022, notamment pour la mise à disposition de salles de réunion", explique Frédéric Haméon, qui sera à la tête de l’antenne. Âgé de 53 ans, il a lui-même subi une liquidation et suivi le programme d’accompagnement de l’association."Je m’investis car c’est une association merveilleuse", s’enthousiasme celui qui par ailleurs a été nommé début janvier secrétaire général de la plateforme de pièces détachées automobiles Breizh PR.

"Il est indispensable de ne pas aller trop vite et de créer un réseau à l’intérieur du territoire, qui constituera le terreau nécessaire pour accompagner les entrepreneurs", ajoute Alain Marion, co-président de l’agence régionale Grand Ouest. 60 000 Rebonds fonctionne en effet avec un binôme de bénévoles, qui vient en aide aux chefs d’entreprise ayant subi une liquidation et lui apporte aides et réconfort dans son projet de rebond. Ce binôme est constitué d’un coach professionnel et d’un "parrain", entrepreneur ou cadre de grand groupe. Fin décembre 2022, deux coachs et cinq parrains occupaient déjà les rangs de l’antenne départementale 22. Il en faudrait plus et les deux hommes lancent un appel dans ce sens.

"Le programme d’accompagnement des entrepreneurs en rebond dure jusqu’à 24 mois avec sept séances de coaching d’1 h 30 et un comité de pilotage mensuel, qui regroupe tous les chefs d’entreprise", ajoute Frédéric Haméon. "Ces réunions sont très importantes car elles recréent du lien social et réinscrivent un rendez-vous dans l’agenda", souligne Alain Marion. Elles commencent par une "météo" de l’humeur des personnes accompagnées.

"Le regard est extrêmement bienveillant : il s’agit de redonner confiance et de changer le regard sur l’échec", reprend Frédéric Haméon. Le nouveau projet du chef d’entreprise tendait vers le salariat il y a quelques années. Aujourd’hui, on approche de la parité entre projets entrepreneuriaux et salariaux.

Besoin de mécènes

Si l’association, qui compte déjà un bureau de huit personnes, a besoin de davantage de bénévoles costarmoricains, elle doit également trouver des mécènes pour fonctionner. "L’association vit à 80 % sur le mécénat en région", partage Alain Marion. Des entreprises mécènes qui pourront inscrire leur engagement dans leur politique RSE et bénéficier de l’expertise et du savoir-faire des bénévoles.

Créée en 2012 et présidée par Guillaume Mulliez, l'association 60 000 Rebonds compte dix associations régionales. Celle du Grand Ouest (Bretagne, Pays de Loire et Centre-Val de Loire), présidée par Alain Marion et Philippe Delaunay, compte 250 bénévoles, 105 parrains et 67 coachs, et accompagnait fin décembre 127 entrepreneurs (663 au niveau national), dont trois Costarmoricains suivis par l’antenne d’Ille-et-Vilaine. Une antenne morbihannaise existe également. Une implantation dans le Finistère est à l’étude.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition