Côtes-d'Armor

Industrie

Titan Préfa se lance dans les locaux béton de logement et de loisirs pour particuliers

Par Matthieu Leman, le 24 juin 2021

La société Titan Préfa, basée à Plouisy, continue son développement en proposant des préfabriqués servant de chambres, de lieu de télétravail ou de détente. Une nouvelle activité qui devrait lui rapporter six millions d’euros dans les prochaines années, pour un objectif de chiffre d’affaires annuel de quatre à cinq millions.

Vincent Avé est le fondateur et le PDG de Titan Préfa.
Vincent Avé est le fondateur et le PDG de Titan Préfa. — Photo : Matthieu Leman

Titan Préfa va sans doute changer de dimension et il le doit à ce qu’il sait faire le mieux : des préfabriqués en béton. Mais ceux-ci sont destinés à un nouveau marché, celui du logement (chambre d’hôte, chambre supplémentaire…), du télétravail ou de loisirs (cuisine d’été avec pergola, jacuzzi…) destiné aux particuliers. Certains ne nécessiteront pas de permis de construire puisque leur dimension n’atteint pas 20 m². "Mais on peut exploiter l’étage et y mettre par exemple un jacuzzi ou une pergola. On vend 20 m² mais le local est exploitable sur 40 m²", souligne Vincent Avé, PDG de la société. D’autres, de 28 m², sont plutôt destinés à accueillir une cuisine d’été, à installer près d’une piscine. Leur prix débute à 60 000 euros TTC pour une livraison en Bretagne.

Objectif six millions d’euros

Ces nouveaux locaux, dont un premier exemplaire était en cours de fabrication en cette fin du mois de juin, devraient générer six millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires dans les prochaines années. "Si c’était dès la première année, ce serait top", sourit le Paimpolais d’origine. Pour arriver à cet objectif, l’entreprise créée en 2017 peut compter sur ses deux forces : la fabrication à façon et la livraison d’un produit posé, terminé. "Nous sommes un gros atelier de fabrication. On nous apporte un plan, en général, on fait. Nous sommes une usine, on veut produire."

Titan Préfa compte actuellement quinze salariés avec un objectif à 20 en 2022.
Titan Préfa compte actuellement quinze salariés avec un objectif à 20 en 2022. - Photo : Matthieu Leman

Non seulement la jeune entreprise produit dans l’une de ses trois unités regroupées sur la zone de Kérizac, à Plouisy, mais elle accueille aussi tous les corps de métier qui participent à la fabrication et l’aménagement. "Ces six ou sept corps de métiers sont des artisans locaux. C’est ma petite pierre au dynamisme économique du département et ça permet d’éviter les déplacements de tous les véhicules sur place", apprécie Vincent Avé. Une respiration pour l’environnement qui se double d’un soulagement pour le client, qui n’a pas à subir les nuisances d’un chantier sur son propre site. C’est ainsi que les quatorze locaux béton destinés à l’aire de gens du voyage de Nanterre n’ont vu de Bretons que les livreurs de l’entreprise costarmoricaine et seulement le temps de la pose de ces "shelters".

Locaux techniques en béton

Car avant de concevoir les locaux pour particuliers, Titan Préfa en fabrique pour des entreprises et des collectivités. Ils accueillent des sanitaires, des fibres optiques, des installations électriques, des déchets… et présentent des caractéristiques techniques pointues. Cette activité a représenté 50 % des deux millions d’euros réalisés par la PME en 2020. Le reste du chiffre d’affaires provient pour 25 % de l’activité liée au traitement des eaux (fabrication de regards, de canaux de comptage et d’ouvrages hydrauliques), pour 10 % aux aménagements extérieurs (clôtures, banc, table matricée bois ou pierre) et pour 10 % à l’agriculture (dalles antidérapantes de porcherie et de boviduc).

Les locaux béton pour particuliers devraient générer six millions d’euros dans les prochaines années.
Les locaux béton pour particuliers devraient générer six millions d’euros dans les prochaines années. - Photo : Matthieu Leman

L’entreprise, qui annonce une rentabilité de dix points, compte quinze salariés et va faire partie de la prochaine promotion de Booster Bretagne d’Anticipa. Elle peut produire jusqu’à 40 shelters par mois. Elle vient de se doter d’un pont de 55 tonnes "acheté sur Le Bon coin" pour 300 000 euros et va récupérer d’ici à la fin de l’année les 500 m² occupés jusqu’à présent par la chaudronnerie installée dans les locaux de la société et dont Vincent Avé est actionnaire minoritaire, qui va déménager à Cavan. "D’ici 2022, nous serons 20 salariés", prévoit comme un oracle le féru de mythologie grecque, qui vise un chiffre d’affaires de quatre à cinq millions d’euros dans les prochaines années.

Titan Préfa produit également des clôtures.
Titan Préfa produit également des clôtures. - Photo : Matthieu Leman

Vincent Avé est le fondateur et le PDG de Titan Préfa.
Vincent Avé est le fondateur et le PDG de Titan Préfa. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail