Sport

SEFG Innovation crée la lampe qui permet aux surfeurs de surfer la nuit

Par Isabelle Jaffré, le 09 janvier 2019

Avec leur entreprise SEFG Innovation, basée dans les Côtes-d'Armor, Sébastien Étienne et François Guillou ont créé une lampe autonome et étanche assez puissante pour éclairer un surfeur la nuit ou pratiquer n'importe quelle autre activité dans l'obscurité. Pour la fabriquer, ils se sont appuyés sur le savoir-faire d’entreprises de Bretagne et de Normandie.

Surfer éclairé de nuit par la lampe Blackswan Surfing conçue par les Bretons de SEFG Innovation
Avec sa lampe étanche et ultra puissante, la jeune société costarmoricaine SEFG Innovation vise le marché du surf, les écoles de sports nautiques, mais aussi le sauvetage en mer ou encore le marché du sports d'hiver. — Photo : © Lost in the Swell

Sébastien Étienne et François Guillou, deux passionnés de sports nautiques, voulaient pouvoir surfer la nuit. Le premier étant ingénieur de production dans l’agroalimentaire et le second opticien. En octobre 2017, ils décident d’unir leurs compétences pour créer une lampe permettant de s’adonner à leur sport favori de nuit.

Ainsi est née Blackswan Surfing, une lampe autonome présentée comme la plus puissante au monde : 7 000 lumens contre environ 3 200 pour les phares d'une voiture. « Elle permet d’éclairer un surfeur la nuit. Ce qui demande beaucoup de puissance, mais aussi de résister aux vagues, de pouvoir éclairer dans l’eau, avec un spectre très large. Tout en étant assez léger pour être portée sans gêner le surfeur et sûr pour garantir la sécurité », énumère Sébastien Étienne.

Différents marchés à capter

« Au départ, j’avais cherché sur Internet si cela existait et j’ai été surpris de ne rien trouver », relate Sébastien Étienne. Bricoleur, il avait essayé, seul, un premier prototype : « Une catastrophe ! C’était trop lourd, pas assez puissant. J’ai dérivé d’une centaine de mètres dans l'eau ! Je me suis dit : si ça n’existe pas, c’est peut-être parce que c’est trop difficile à fabriquer. » Têtu - « breton ! », précise-t-il, il décide quand même de persévérer et c’est la rencontre avec l’opticien François Guillou qui va lancer l’aventure de SEFG Innovation, basée à Lézardrieux dans les Côtes-d’Armor.

Les tests grandeur nature ont été confiés au collectif de surfeurs brestois Lost in the Swell. L'invention est validée par ces passionnés mais reste à convaincre les marchés. « Nous visons les surfeurs avec de l’expérience. J’ai aussi fait le tour des écoles de surf, des clubs. Nous avons aussi des contacts avec la Société nationale de sauvetage en mer et d'autres », cite l’entrepreneur. Car cette lampe autonome et puissante peut intéresser d’autres secteurs que le surf. François Guillou l’a par exemple testé sur des skis.

Une fabrication "made in grand Ouest"

« Il y a un vrai savoir-faire en Bretagne en ce qui concerne l'optique, les matériaux anti-corrosion ou les matériels embarqués », souligne le cofondateur. C’est donc sur ce savoir-faire que les deux associés s’appuient pour produire leur idée. Evosens à Plouzané (Finistère) pour l’optique, TMC-Verson pour les métaux dans le Calvados, ou encore Sport-e-bike, spécialisé dans le vélo électrique à Rouen.

Après une longue année de R&D, la lampe Blackswan Surfing est commercialisée depuis fin 2018. « L’avantage d’avoir des prestataires français, et même du grand Ouest, c’est qu’on a de la qualité et un lien constant pour opérer les changements et améliorations. C’est très important pour nous. » 50 lampes vont être produites pour démarrer. « Nous les assemblons nous-mêmes dans un atelier à domicile. Le business plan, c’est de toutes les vendre ! », sourit Sébastien Étienne. Les deux associés ont cependant déjà pris contact avec une entreprise bretonne pour l’assemblage d’une production plus importante. « Nous pourrons alors nous consacrer à la R&D et à la commercialisation. »

Le prix de la lampe est pour l’instant de 1 600 euros environ. « C’est élevé pour le marché mais on est sur du très haut de gamme. Nous espérons faire baisser le prix au fur et à mesure que la production augmente. On pense aussi à créer une version entrée de gamme entre 800 et 1 000 euros. »

Surfer éclairé de nuit par la lampe Blackswan Surfing conçue par les Bretons de SEFG Innovation
Avec sa lampe étanche et ultra puissante, la jeune société costarmoricaine SEFG Innovation vise le marché du surf, les écoles de sports nautiques, mais aussi le sauvetage en mer ou encore le marché du sports d'hiver. — Photo : © Lost in the Swell

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.