Lannion

Métallurgie

RPIB joue la carte de la synergie technique avec STMP

Par Julien Uguet, le 05 décembre 2018

En rachetant l’usineur de précision SLMT à Saint-Brieuc, la société RPIB, spécialiste des rouleaux et cylindres en polyuréthane basée à Cavan (Côtes-d'Armor), entend jouer la carte des synergies techniques entre les deux structures. Le PDG Emmanuel Gourvès veut aussi prouver, qu’au-delà des télécoms, le Trégor est un territoire dynamique pour la métallurgie.

Emmanuel Gourvès, PDG de RPIB et SLMT à Lannion.
Emmanuel Gourvès, PDG de RPIB et SLMT à Lannion. — Photo : @JulienUguet

Spécialisée dans la mise en œuvre de rouleaux et cylindres en polyuréthane, la société costarmoricaine RPIB (6 salariés) a racheté, fin juin 2018, la société STMP (7 salariés), usineur de précision fondé en 2006 à Saint-Brieuc. « C’est une PME qui dispose d’un parc de machines récentes et performantes, ce qui lui a toujours offert une véritable avance technologie, précise Emmanuel Gourvès, PDG de RPIB, basée à Cavan. L’ancien patron Jean-Pierre Lanneau, que je conserve dans le projet de reprise, a dû faire face à des créances importantes malgré une activité soutenue avec 800 000 euros de chiffre d'affaires. Il était impensable de laisser tomber une structure aussi prometteuse, placée en redressement judiciaire. Je me suis porté candidat et mon dossier a été retenu par le tribunal de commerce. C’est une véritable satisfaction pour le territoire et pour mes activités. »

Prototypes et petites séries

Bien qu’évoluant dans des secteurs d’activités différents, RPIB et STMP entendent rapidement mettre en place des synergies techniques. « STMP a une expertise dans le prototypage, petite et moyenne série, reprise de fonderie et l’assemblage des éléments électromécaniques, confirme Emmanuel Gourvès. Ce savoir-faire peut servir à RPIB notamment dans l’usinage de rouleaux, galets, roulements, roues ou encore jets creux que nous souhaitons adapter aux demandes sur-mesure de nos clients. Avec STMP, nous renforçons également nos compétences pour réaliser des pièces neuves, comprenant insert métallique avec garnissage en élastomère. »

Des investissements importants

Fort de cette volonté de diversifier les activités des deux sociétés, Emmanuel Gourvès, associé à sa femme Christina, veut poursuivre les efforts réalisés sur les marchés historiques. « Nous avons des clients importants en maintenance industrielle, en machines spéciales de l’agroalimentaire ou de l’agriculture pour RPIB. Si le garnissage des rouleaux de convoyage représente 30 % de nos 700 000 euros de chiffre d’affaires annuel, les pièces techniques, à forte valeur ajoutée, sont une des points forts de l’entreprise. » Ravagé par les flammes en 2016, RPIB a également retrouvé son site de Cavan où un nouveau bâtiment de 800 m² a été construit. « Les locaux temporaires mis à disposition de Lannion Trégor Agglomération, voisins de ceux de STMP, nous ont bien aidés mais il est temps de reposer les bases avec un outil flambant neuf. »

Une industrie dynamique

Chez STMP, l’objectif est de moderniser les process via des investissements importants réalisés ces derniers mois. « Nous avons mis une enveloppe de 250 000 euros dans l’acquisition d’un robot de charge et un nouveau centre d’usinage. Clairement, l’un des objectifs est de démontrer, avec ce rapprochement, que la métallurgie est aussi dynamique que les télécoms dans le Trégor. Ce n’est pas une critique contre un secteur porteur pour Lannion mais, en conservant des compétences industrielles sur notre territoire, nous croyons au potentiel de cette filière mal connue du grand public. Même moi, avant la reprise de STMP, il m’arrivait d’aller chercher des sous-traitants ailleurs alors que j’avais tout à portée de main. »

Emmanuel Gourvès, PDG de RPIB et SLMT à Lannion.
Emmanuel Gourvès, PDG de RPIB et SLMT à Lannion. — Photo : @JulienUguet

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture