Côtes-d'Armor

Aéronautique

Obsam ouvre son capital à Laurent Taalbi

Par Julien Uguet, le 18 octobre 2019

Pour muscler son backoffice administratif et commercial, Nathalie Vandamme-Barat, fondatrice d'Obsam à Quévert, spécialisée dans la gestion de l'obsolescence des avions et hélicoptères militaires, a ouvert le capital de son entreprise à Laurent Taalbi, nommé directeur général.

Nathalie Vandamme-Barat, fondatrice d'Obsam à Quévert, a ouvert le capital de son entreprise à Laurent Taalbi, ex-cadre du groupe Hendrix à Ploufragan.
Nathalie Vandamme-Barat, fondatrice d'Obsam à Quévert, a ouvert le capital de son entreprise à Laurent Taalbi, ex-cadre du groupe Hendrix à Ploufragan. — Photo : @DR

Cadre dirigeant chez Hendrix pendant 12 ans, géant hollandais de la génétique animale, Laurent Taalbi vient de rejoindre le capital de la société Obsam à Quévert en tant que directeur général associé. Passé également dans les cabinets financiers EY et Andersen, Laurent Taalbi a pour mission, et ambition, de muscler le back-office administratif et commercial de l’une des start-up les plus prometteuses des Côtes-d’Armor.

Avec 11 salariés, Obsam s’est fait un nom chez les grands donneurs d’ordre de l’aéronautique grâce à sa solution de gestion de l’obsolescence des pièces de maintenance pour les avions et les hélicoptères militaires. « Il fallait que je m’entoure pour que la dimension que je souhaite donner à Obsam se concrétise, précise Nathalie Vandamme-Barat. La vente récente de NHE Aéro Trading et l’arrivée de Laurent Taalbi, que j’ai connu via le club APM Penthièvre, vont dans ce sens. »

Un développement commercial accéléré

Cette arrivée s’effectue via une augmentation de capital et une transformation de la société de SARL en SAS. « J’avais la possibilité de réaliser une levée de fonds mais les structures rencontrées ne me proposaient pas d’accompagnement stratégique, confirme Nathalie Vandamme-Barat. Ce n’est pas le cas ici puisque, même si je reste majoritaire, nous formons un tandem complémentaire me permettant de consacrer plus de temps au développement d’Obsam. »

L’entreprise entend notamment poursuivre son travail de diversification de ses activités vers d’autres secteurs plus industriels. « Nous venons de signer un premier contrat pilote avec un opérateur pharmaceutique majeur pour l’une de ses usines, confirme Laurent Taalbi. À terme, c’est potentiellement 34 sites qui s’ouvrent à Obsam si la solution répond à leurs attentes. »

Nathalie Vandamme-Barat, fondatrice d'Obsam à Quévert, a ouvert le capital de son entreprise à Laurent Taalbi, ex-cadre du groupe Hendrix à Ploufragan.
Nathalie Vandamme-Barat, fondatrice d'Obsam à Quévert, a ouvert le capital de son entreprise à Laurent Taalbi, ex-cadre du groupe Hendrix à Ploufragan. — Photo : @DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.