Saint-Brieuc

Conseil

Nutraveris développe un nouveau logiciel pour nourrir ses ambitions internationales

Par Matthieu Leman, le 16 septembre 2021

Le cabinet de conseil Nutraveris, spécialisé dans le domaine des compléments alimentaires, quitte Ploufragan pour s’installer en janvier 2022 dans le centre-ville de Saint-Brieuc. Racheté en juin 2020 par un grand groupe de nutrition santé américain, il affiche des ambitions mondiales.

Cédric Bourges, Briochin de naissance, est revenu dans le département pour créer Nutraveris en 2006.
Cédric Bourges, Briochin de naissance, est revenu dans le département pour créer Nutraveris en 2006. — Photo : Matthieu Leman

Nutraveris va déménager dans le centre de Saint-Brieuc en janvier 2022. Le cabinet de conseil scientifique et réglementaire dans le domaine de la nutrition santé (3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires), aujourd’hui basé à Ploufragan, va intégrer une vénérable maison de trois étages du XIXe siècle de la rue de la gare. Entièrement rénovée, elle accueillera les 30 salariés de l’entreprise sur 440 m², dont une extension de 85 m² à l’arrière. Un investissement conséquent d’un million d’euros en fonds propres qui a été pensé pour pouvoir accueillir jusqu’à 50 salariés, actuellement en majorité des docteurs, ingénieurs et juristes.

20 % de croissance du CA

Car tout va très bien pour l’entreprise fondée en 2006 par le Briochin Cédric Bourges, après un début de carrière dans un grand labo parisien. Nutraveris a l’habitude d’enregistrer une augmentation à deux chiffres de son chiffre d’affaires (+ 20 % lors du dernier exercice). "Nous aidons des laboratoires du monde entier à formuler et faire autoriser leurs produits, majoritairement des compléments alimentaires", explique le Costarmoricain âgé de 47 ans. "En 2006, ce marché des compléments alimentaires était en train de se créer, c’était un pari. Aujourd’hui, il pèse un milliard d’euros rien qu’en France, entre produits minceur, contre le stress, les problèmes articulaires, pour la beauté des cheveux…"

Nutraveris va s’installer dans cette grande maison du centre-ville de Saint-Brieuc en janvier 2022.
Nutraveris va s’installer dans cette grande maison du centre-ville de Saint-Brieuc en janvier 2022. - Photo : Matthieu Leman

Le décollage de la société est intervenu en 2008, lorsque Cédric Bourges a décidé d’industrialiser le process du consulting en créant un logiciel data, NOL Data solution, auquel le client s’abonne et qui lui permet de trouver toutes les informations réglementaires, scientifiques et marketing pour développer et commercialiser son produit. Il a été commercialisé en 2010 et rejoint en mai 2019 par un nouveau logiciel, NOL Compliance. "C’est un produit très innovant qui utilise l’intelligence artificielle. Le laboratoire rentre sa formule qui est analysée pour tous les pays, des étiquettes sont créées et des propositions suggérées en cas d’incompatibilité avec la réglementation d’un pays", souligne Cédric Bourges. Cette activité logiciel représente 60 % du chiffre d’affaires, les 40 % restants étant générés par du consulting traditionnel de résolution de problèmes.

Ambition mondiale

L’ambition de Nutraveris ne se limite pas à ses marchés forts, que sont la France, l’Europe et dans une moindre mesure les États-Unis. Depuis son rachat en juin 2020 par un grand groupe américain (FoodChain ID), basé à Chicago, l’idée est désormais d’augmenter son rayonnement au-delà, vers l’Asie et l’Amérique du Sud notamment. "Notre slogan est Nutraveris goes global. Nous voulons atteindre le leadership mondial dans notre domaine." Pour y arriver, l’entreprise costarmoricaine a étendu son logiciel data aux USA (septembre 2020) et à l’Asie du Sud-Est (septembre 2021). Et elle développe un nouveau logiciel qui, comme le Compliance, "reproduit l’intelligence de (ses) experts" au moyen de l’intelligence artificielle. Avec une requête aussi simple que "développer un produit minceur pour le Japon", il pourrait en quelques secondes délivrer des suggestions, de la formule à la commercialisation. "L’expertise et l’analyse des données restent cependant très importantes", souligne le président, diplômé en pharmacie, pharmacologie, commerce et droit pharmaceutique… Ce nouveau produit pourrait être proposé en 2023.

Cédric Bourges, Briochin de naissance, est revenu dans le département pour créer Nutraveris en 2006.
Cédric Bourges, Briochin de naissance, est revenu dans le département pour créer Nutraveris en 2006. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail