Bretagne

Formation

L’Institut de Locarn change de nom et investit 650 000 euros pour moderniser ses équipements

Par Julien Uguet, le 17 décembre 2020

L'institut de Locarn, centre de prospective et de réflexion, change de nom autour d’un nouveau projet stratégique tourné vers la formation au service de ses adhérents et des créateurs d'entreprise en Bretagne. L’Institut de Locarn se nomme désormais Le Keréden.

Gilbert Jaffrelot, président de l'Institut Le Kéréden à Locarn.
Gilbert Jaffrelot, président de l'Institut Le Kéréden à Locarn. — Photo : @DR

Fondée en 1991 par Joseph Le Bihan, professeur à HEC et Jean-Pierre Le Roch, créateur de l’enseigne de grande distribution Intermarché-Les Mousquetaires, l’Institut de Locarn (Côtes-d’Armor) change de nom en 2020. Appelez-la désormais le centre de prospective économique « Le Keréden ». Porté par près de 300 entrepreneurs, agriculteurs, philosophes ou financiers, dont le leitmotiv reste, « une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde », le think tank entend poursuivre son travail de soutien au développement économique et culturel de la région à travers le monde.

Cap vers encore plus de formation

Géré par l’association IDL, dont le conseil d’administration a été entièrement renouvelé et la présidence confiée à Gilbert Jaffrelot, fondateur de Réseau Entreprendre Bretagne, Le Keréden se dote d’un nouveau projet stratégique, baptisée « Re… naissance », tourné vers la formation au service de ses adhérents et des créateurs-repreneurs d’entreprises. En 2019, le budget formation d’une structure labellisée comme pôle d’excellence, a atteint 300 000 euros sur un total de 550 000 euros. Le campus, à cheval sur trois départements (Côtes-d’Armor, Finistère et Morbihan) envisage d’étendre son champ de compétences via la création d’un centre de formation par l’apprentissage (CFA). Depuis 2006, Locarn a déjà accompagné 250 jeunes diplômés et formés 340 chefs d’entreprise ou managers de TPE.

Doté de deux permanents à l’année, le centre va également poursuivre l’ambitieux programme d’investissement de 650 000 euros sur la période 2020-2021. Cette enveloppe vise notamment à moderniser les infrastructures d’accueil avec la création d’une véritable activité Ecolodge - Hôtel. Doté de 40 chambres, Le Keréden affiche l’ambition de faire mieux qu’un taux de remplissage annuel de 20 %. Pour le laboratoire d’idées breton, il s’agissait également d’intégrer de nouveaux équipements numériques afin de s’adapter aux attentes des stagiaires, des formateurs mais aussi des touristes qui pourront désormais faire une halte en centre-Bretagne.

Gilbert Jaffrelot, président de l'Institut Le Kéréden à Locarn.
Gilbert Jaffrelot, président de l'Institut Le Kéréden à Locarn. — Photo : @DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail