Côtes-d'Armor

Services

Le Groupe Vert se spécialise dans le nettoyage des sinistres

Par Julien Uguet, le 26 février 2019

Le Groupe Vert, spécialiste du nettoyage professionnel en Bretagne, vient d’ouvrir une structure spécifique à la gestion de l’après-sinistre. Baptisée DA Sinistres, elle confirme la volonté des dirigeants Yann Lagadec et Nicolas Rault de spécialiser l’entreprise autour de nouveaux métiers.

Nicolas Rault a fondé le Groupe Vert, spécialiste breton du nettoyage professionnel, avec Yann Lagadec.
Nicolas Rault a fondé le Groupe Vert, spécialiste breton du nettoyage professionnel, avec Yann Lagadec. — Photo : @DR

Cap sur la gestion post-sinistre pour le Groupe Vert. Depuis la fin de l’année 2018, l’entreprise de nettoyage professionnel, dont le siège social est basé à Plérin (Côtes-d’Armor), vient d’ouvrir un établissement secondaire dédié au nettoyage et travaux de rénovation faisant suite à un incendie, un dégât des eaux, etc.

« Concrètement, nous réalisons déjà ce type d’intervention mais de manière discrète via DA Propreté Services, l’une de nos huit filiales de nettoyage en Bretagne, précise Nicolas Rault, cofondateur du Groupe Vert avec Yann Lagadec. Notre objectif était de créer une entité à part entière avec sa propre organisation de dimension bretonne dès le départ. Elle sera au service des sociétés du groupe mais proposera aussi ses services à l’extérieur. »

Des travaux de rénovation

Dans les faits, les interventions de DA Sinistres s’articuleront autour du nettoyage et de la décontamination après un incendie, mais aussi par des travaux d’intervention a posteriori comme le pompage de l’eau. « Nous allons également intervenir en amont avec une activité nouvelle de détection des fuites, pour éviter les dégâts des eaux. Nous sommes désormais équipés de caméras spécifiques qui permettent de sonder les canalisations que l’on pense défectueuses. »

Naturellement, DA Sinistres propose aussi une offre de rénovation post-sinistre. « Nous souhaitons que nos clients bénéficient d’une offre clé en main pour des petits travaux de plomberie, d’électricité, de cloisons sèches, etc. En matière de responsabilité décennale, il devenait nécessaire de désolidariser les départements de nettoyage traditionnel et de décontamination. »

Un investissement de 200 000 euros

Plus de 200 000 euros ont été investis dans la rénovation d’un bâtiment de 400 m² sur le port du Légué, à Plérin. « La dimension régionale et le besoin de visibilité nécessitaient d’avoir des bâtiments dédiés. Une vingtaine de salariés composent déjà notre effectif. »

L’ambition portée par DA Sinistres est claire : réaliser un million de chiffre d’affaires sur le premier exercice. « Nous ne partons pas de zéro et les leviers de croissance sont importants. Nous visons une clientèle relativement conventionnelle comme les compagnies d’assurances qui font partie de nos partenaires historiques mais qui voient d’un très bon œil qu’un acteur de notre taille se diversifie autour d’une offre plus complète. »

Rachat d’Axol Nettoyage

Cette ouverture confirme aussi le statut acteur de référence du Groupe Vert dans le secteur du nettoyage en Bretagne. Fort de 400 salariés équivalent temps plein, pour 12 millions d’euros de chiffre d’affaires, la société vient ainsi de racheter la société finistérienne Axol Nettoyage basé à Landivisiau (30 salariés, 650 000 euros). « Cette acquisition vient renforcer notre maillage territorial dont l’ambition est d’occuper, à moins de 30 minutes d’intervention, les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan, à l’exception du bassin rennais qui concentre aujourd’hui un grand nombre d’acteurs. »

Nicolas Rault a fondé le Groupe Vert, spécialiste breton du nettoyage professionnel, avec Yann Lagadec.
Nicolas Rault a fondé le Groupe Vert, spécialiste breton du nettoyage professionnel, avec Yann Lagadec. — Photo : @DR

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture