Emploi

Le groupe de travail temporaire Job&Box s’ancre régionalement

Par Julien Uguet, le 13 février 2020

Fondée en 2004 par Floriane Teurtrie, le groupe dJob&Box déploie depuis 15 ans un panel de solutions autour du travail intérimaire. Dans une logique de proximité et d’ancrage régional.

Floriane Teurtrie, dirigeante du groupe Job&Box, et Pauline Picault, directrice commerciale.
Floriane Teurtrie, dirigeante du groupe Job & Box, et Pauline Picault, directrice commerciale. — Photo : @DR

L’histoire de la marque Job & Box a officiellement débuté en 2010. C’est toutefois, six ans plus tôt, que le groupe de travail temporaire voit le jour. Floriane Teurtrie décide, à cette époque, de se mettre à con compte via un contrat de franchise Temporis. Le succès est rapidement au rendez-vous mais les ambitions de la dirigeante dinannaise sont freinées par les orientations de sa maison-mère. « J’ai décidé de reprendre ma liberté, précise l’intéressée. C’est ainsi qu’est née Job & Box, une enseigne qui entendait développer un véritable concept de marque déclinable. »

Bretagne et Normandie

Lamballe, Saint-Malo puis Saint-Brieuc font partie des premières agences ouvertes dans la foulée de cette prise d’indépendance. « J’avais cette ambition, toujours ancrée, d’établir une véritable proximité dans la gestion avec les clients entreprises et les intérimaires. Nos responsables d’agence jouissent d’une véritable autonomie à proximité des bassins d’emploi. »
Avec 60 salariés, 30 millions d’euros de chiffre d’affaires et 17 agences réparties sur la Bretagne et la Normandie, Job & Box fait partie aujourd’hui des premières entreprises indépendantes de travail temporaire du territoire. « Nous aurions sûrement pu aller plus vite mais la croissance a été freinée en 2017 le temps de se réorganiser en interne, confie Floriane Teurtrie. Suite au départ de mon associé et ex-mari, j’ai repris seule les commandes du groupe. Enfin, pas entièrement seule, puisque j’ai choisi d’y associer un holding de cadres qui avaient contribué au développement de Job & Box. »

Horizon 2025

Pour 2020, la société costarmoricaine entend confirmer son ancrage régional avec l’ouverture de trois nouvelles agences, au minimum, à Quimper, Brest et Cherbourg. « Nous sommes à l’affût des opportunités de croissance, mais dans une logique de proximité afin de mieux servir nos clients. Les sollicitations ne manquent pas pour développer un concept de franchise mais ce n’est pas mon projet pour l’instant. J’entends bien rester totalement aux commandes pour construire le Job & Box de 2025. Cette croissance s’effectuera autour du travail temporaire mais pas uniquement. »

Diversification des activités

Au fil des années, le groupe a diversifié ses activités autour de la formation (@email en 2011), du conseil en recrutement (Job4you en 2013) et, plus récemment, d’une spécialisation autour des métiers de bouche. « Pour ouvrir cette filiale @email, je me suis associée à Eric Lecorguillé, un spécialiste du secteur, ajoute Floriane Teurtrie. Nous avons déjà ouvert deux agences à Lamballe et Vitré. Une troisième est à l’étude dans le Finistère. Elles répondent à la demande des clients, GMS ou industriels, en métiers qualifiés de bouchers, de boulangers, etc. Notre agilité de PME à taille humaine a permis de créer très rapidement cette structure qui aujourd’hui, quelques mois après son lancement, fonctionne à plein régime. Cela démontre bien que notre stratégie de proximité et d’écoute des besoins du terrain est adaptée aux réalités actuelles. »

Floriane Teurtrie, dirigeante du groupe Job&Box, et Pauline Picault, directrice commerciale.
Floriane Teurtrie, dirigeante du groupe Job & Box, et Pauline Picault, directrice commerciale. — Photo : @DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.