Côtes-d'Armor

Agroalimentaire

Le chocolatier Johann Dubois investit 1,8 million d’euros pour la motivation de ses salariés

Par Matthieu Leman, le 24 janvier 2023

Johann Dubois Chocolatier Breton double la surface de son atelier de fabrication situé à Trégueux. Un investissement d’1,8 million d’euros qui n’est pas destiné à développer l’activité mais qui a pour objectif d’apporter des conditions de travail "exceptionnelles" à des chocolatiers que l’on veut conserver.

L’activité des fêtes de fin d’année représente plus de 40 % du chiffre d’affaires de l’entreprise de Johann Dubois.
L’activité des fêtes de fin d’année représente plus de 40 % du chiffre d’affaires de l’entreprise de Johann Dubois. — Photo : Matthieu Leman

La société JDCB, connue sous la marque Johann Dubois Chocolatier Breton, investit 1,8 million d’euros dans des travaux qui lui permettent de doubler la surface de son atelier de fabrication, faisant passer son bâtiment situé à Trégueux de 485 m² au sol à 1 000 m². Le chantier, commencé en juin 2022, devrait s’achever en avril 2023.

La particularité de cet investissement - important pour une société dont le chiffre d’affaires s’élève à 2,7 millions d’euros (exercice clôt en juin 2022) et qui compte 23 salariés (une cinquantaine en haute saison) entre ses trois boutiques de Saint-Brieuc, Langueux et Dinan et l’atelier de Trégueux- réside dans sa justification. "Je n’ai pas de souhait de développement", affirme Johann Dubois. "Ces travaux visent à la stabilité de l’activité mais avec des conditions de travail exceptionnelles, que ce soit en termes d’espace, d’esthétique, d’acoustique et de luminosité."

Une gamme élargie

Dans le même ordre d’idée, de nouveaux produits vont être lancés au printemps 2023 par la chocolaterie née en 2009. Mais là encore, cette nouvelle gamme, qui reste secrète pour l’instant, est autant tournée vers les collaborateurs que les consommateurs. "Nous allons élargir la gamme des produits pour motiver les équipes car fabriquer des chocolats est une tâche répétitive." La motivation des salariés a également été prise en compte dans l’aménagement des lignes de production dans le nouveau bâtiment. "Les chocolats sont décorés à la main, nous restons des artisans", sourit le chef d’entreprise. "Concernant l’automatisation des lignes, nous sommes arrivés à un compromis qui permet de supprimer des gestes répétitifs, mais qui peut également déplaire aux salariés et enlever du plaisir." Aussi, afin de ne pas lasser les chocolatiers, Johann Dubois a pris le parti d’aller vers davantage de polyvalence. Il a également proposé en septembre 2022 à ses salariés de passer à la semaine de quatre jours. Un pari gagnant puisque ces conditions de travail améliorées se sont avérées être un levier de productivité. Une salle de pause comprenant des jeux vidéo viendra compléter, à la fin des travaux, les efforts réalisés pour choyer les salariés. "Nous sommes une équipe jeune, certains ont annoncé vouloir voir le monde, voyager. Et il sera difficile de les remplacer", argumente le dirigeant costarmoricain. "Ces travaux sont un levier de recrutement mais aussi un moyen de fidéliser."

Deux trackers solaires cet été

L’extension du bâtiment possédera également un système de récupération des pluies qui seront utilisées pour alimenter les sanitaires. Johann Dubois a, par ailleurs, investi plus de 100 000 euros dans deux trackers solaires (panneaux montés sur des mâts) de l’entreprise bretillienne OKwind. Prévus cet été, ils devraient couvrir 40 % des besoins en énergie de l’entreprise, qui en consomme beaucoup car les températures des salles varient en fonction de l’étape de fabrication des chocolats. Enfin, 1 % du chiffre d’affaires de la PME est investi dans des projets humanitaires.

JDCB possède trois boutiques de vente à Saint-Brieuc (depuis 2009), Dinan (depuis 2011, qui a déménagé en février 2022 pour un investissement de 400 000 euros) et dans la zone commerciale de Langueux (2017, qui génère le plus de chiffre d'affaires). Deux salariés sont dédiés à la commercialisation aux entreprises (cadeaux d’affaires) et aux associations, tandis que l’entreprise vend également via son site internet. 65 % de sa production concerne des bonbons de chocolat présents dans les coffrets.

L’extension va doubler la surface du bâtiment de Johann Dubois Chocolatier Breton, situé à Trégueux.
L’extension va doubler la surface du bâtiment de Johann Dubois Chocolatier Breton, situé à Trégueux. - Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition