Côtes-d'Armor

Hôtellerie

Le breton Brit Hôtel à la conquête de l'Hexagone

Par Julien Uguet, le 31 janvier 2018

Présidé par Christophe Madoré, le réseau hôtelier, né à Loudéac (Côtes-d'Armor), compte désormais 129 hôtels dans l'Hexagone. Pour atteindre 150 affiliés en 2020, Brit Hôtel vise une croissance dans le Nord-Est et le Sud-Est de la France.

Photo : Julien Uguet / Journal des entreprises

Objectif 150 ! Après avoir fait une entrée remarquée, en 2017, dans le Top 10 des groupes hôteliers français, le réseau Brit Hôtel affiche clairement ses ambitions. « La dynamique construite depuis cinq ans doit se poursuivre et s’intensifier, confirme Christophe Madoré, PDG de la holding CMH basée à Loudéac et propriétaire de la marque. Nous comptons actuellement 129 hôtels pour un chiffre d’affaires cumulé de 75 millions d'euros. J’ai fixé un cap clair et ambitieux à mes équipes de développement : celui d’atteindre 150 établissements en 2020. »

Un premier hôtel à Paris en 2018 ?

En 2017, si trois sorties ont été enregistrées (Strasbourg, Caen et Belfort), 15 nouveaux hôtels se sont retrouvés dans les valeurs défendues par le réseau. « Nous portons cette volonté de fédérer des indépendants qui conservent l’identité de leur outil de travail mais que nous accompagnons dans la montée en gamme de leur offre. Nous avons été parmi les premiers à aller à contre-courant de la logique de standardisation à laquelle les clients goûtent de moins en moins. »

Parmi les nouvelles villes où Brit Hôtel s’est installé, on retrouve Lunéville (Meurthe-et-Moselle), Gravelines (Nord), Guéret (Creuse), Roanne (Loire), Grenoble, Tours, Sète (Hérault) et Valence. « Nous avons clairement des pistes de croissance forte dans le Nord-Est et le Sud-Est de la France, ajoute le directeur général Guy Gérault. C’est un travail de terrain relativement long. Nous espérons également poser enfin un pied à Paris. C’est encore plus compliqué sur ce territoire car, vu les niveaux naturels de réservation, les indépendants ne voient pas l’importance de s’affilier à un réseau. »

Un partenariat avec Expedia

En attendant cette vitrine parisienne, Brit Hôtel annonce déjà deux ouvertures pour 2018 à L’Aigle (Orne) et Montbéliard (Doubs). « Nous allons également poursuivre une croissance endogène puisque la holding CMH gère, depuis la création, des établissements en propre, ajoute Christophe Madoré. Nous en comptons désormais 21. »

Dans cette logique de recherche de valeur ajoutée pour ses adhérents, le groupe costarmoricain a notamment renforcé son partenariat avec le géant en ligne Expedia pour optimiser son référencement sur le web. « Ce travail de mutualisation est aussi notre rôle. Nous devons accompagner les hôteliers dans la conquête de nouveaux clients. »

Photo : Julien Uguet / Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture