Agroalimentaire

Le biscuitier breton Loc Maria Biscuits rachète le chocolatier Mademoiselle de Margaux

Par Julien Uguet, le 27 janvier 2017

Le groupe agro-alimentaire Loc Maria Biscuits, basé à Lanvallay dans les Côtes-d’Armor, vient d’acquérir la société Mademoiselle de Margaux, basé à Margaux en Gironde et spécialisée dans la fabrication de chocolat.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Nouvelle étape pour le groupe rennais Galapagos, fondée par l’industriel Christian Tacquard. Sa filiale Loc Maria Biscuits, basée à Lanvallay vient de racheter, au groupe Savencia Gourmet, le chocolatier haut de gamme Mademoiselle de Margaux. Créée en 1969 et située à Margaux, la chocolaterie Mademoiselle de Margaux propose des spécialités chocolatières bordelaises, dont les Sarments du Médoc. Elle emploie 22 personnes. Loc Maria Biscuits, spécialiste des biscuits premium bretons, regroupe deux marques phares, Gavottes et Traou Mad de Pont-Aven.

Pérenniser et valoriser les savoir-faire régionaux français

Cette acquisition marque une nouvelle étape dans le développement du groupe Loc Maria Biscuits et illustre pleinement sa volonté de diversifier son offre en se positionnant sur le marché du chocolat premium. Pénétrer ce nouveau marché, complémentaire à celui du biscuit, va lui permettre d’enrichir sa gamme et de proposer une offre complète à ses clients. « Nous sommes ravis d’accueillir les chocolats Mademoiselle de Margaux au sein de notre groupe, précise Jérome Tacquard, Directeur Général de Loc Maria Biscuits. Cette opération est en parfaite cohérence avec l’ambition pionnière de pérenniser et valoriser les savoir-faire régionaux français. Nous souhaitons capitaliser sur la croissance et le dynamisme de Loc Maria Biscuits en France comme à l’international pour développer les ventes de chocolats Mademoiselle de Margaux. Nous sommes présents dans 60 pays et réalisons actuellement 25% de notre chiffre d’affaires à l’export. »

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition