Saint-Brieuc

Commerce

La Ville de Saint-Brieuc présente un plan d'action offensif pour le commerce

Par Matthieu Leman, le 03 décembre 2021

La Ville passe à l’offensive sur le commerce en centre-ville avec quatre axes stratégiques visant à ramener dynamisme et diversité sur un parcours commercial renouvelé. La Ville souhaite participer au financement d’une concession d’aménagement, qui achèterait et réhabiliterait des immeubles pour permettre la réinstallation de commerces et d’habitat.

Nicolas Nguyen (à gauche), adjoint au commerce, et Hervé Guihard, maire de Saint-Brieuc, ont présenté leur plan d’action pour le commerce briochin.
Nicolas Nguyen (à gauche), adjoint au commerce, et Hervé Guihard, maire de Saint-Brieuc, ont présenté leur plan d’action pour le commerce briochin. — Photo : Matthieu Leman

Une partie du plan d’actions de la Ville de Saint-Brieuc en faveur du commerce a été dévoilée par le maire, Hervé Guihard et son adjoint au commerce, à l’attractivité et à l’animation, Nicolas Nguyen.

Ce plan comporte quatre axes stratégiques. Le premier vise à observer et analyser les dynamiques commerciales avec des outils de mesure comme l’analyse des flux piétons au moyen des smartphones dont les propriétaires ont autorisé la géolocalisation, réalisée par l’application MyTraffic. Autres outils, l’observatoire du commerce de la CCI et de la Région ou le reporting mensuel des porteurs de projets.

Une concession d’aménagement financée par la Ville

Le second axe a vocation à installer un parcours commercial "organisé, attractif et adapté" en redessinant une boucle sans vacances. Pour cela, la Ville va participer au financement d’une concession d’aménagement, sous la forme d’une société d’économie mixte, qui achètera des immeubles difficilement exploitables commercialement et y réalisera les travaux nécessaires pour rendre le rez-de-chaussée attractif et utilisable mais aussi permettre de nouveau l’habitat dans les étages, en recréant par exemple un accès depuis la rue. Les logements auront vocation à être vendus, tandis que le local commercial sera confié à une foncière commerce, chargée de la commercialisation et de la revente, après équilibre, du lieu. Cette foncière sera une structure privée mais soumise à un cahier des charges de la Ville. Elle pourra également acquérir directement des surfaces commerciales. "L’idée n’est pas de faire du dumping mais de proposer des loyers moins chers dans des immeubles difficiles, et s’assurer qu’il n’y aura que du commerce dans les locaux", souligne l’adjoint. Un ou deux immeubles pourraient être acquis en 2022.

À noter que le budget communal alloué à la concession n’a pas été dévoilé.

Quête de sens

Le troisième axe de travail a pour but de redonner une identité de centre-ville afin d’étendre la zone de chalandise d’un hyper-centre qui est fréquenté à 70 % par des Briochins actuellement. Cette identité devra être affirmée à l’aide d’animations, en sourçant de nouvelles enseignes pour compléter l’offre et en apportant aux commerçants des services, comme la livraison de repas le midi ou des tarifs privilégiés de parking, pour favoriser l’ouverture entre midi et deux. La création d’une conciergerie solidaire est dans les tuyaux pour proposer ces services.

Enfin, un quatrième axe vise à encourager les transitions vers la digitalisation et une éco-responsabilisation accrue des commerçants.

"Le contexte est favorable : avec la crise sanitaire, on observe un retour vers l’achat de proximité et une quête de sens de l’achat local", s’encourage Nicolas Nguyen. "Il faut en profiter pour élaborer des stratégies à long terme."

Nicolas Nguyen (à gauche), adjoint au commerce, et Hervé Guihard, maire de Saint-Brieuc, ont présenté leur plan d’action pour le commerce briochin.
Nicolas Nguyen (à gauche), adjoint au commerce, et Hervé Guihard, maire de Saint-Brieuc, ont présenté leur plan d’action pour le commerce briochin. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail