Côtes-d'Armor

Environnement

La fidélité porte le groupe Lefeuvre

Par Julien Uguet, le 21 février 2019

En développant les activités de service après-vente, le groupe breton Lefeuvre, basé à Plérin (Côtes-d'Armor), s'est aujourd'hui imposé comme l'un des leaders bretons dans le domaine des activités de forage, de pompage et de traitement de l'eau. 

Claude Lefeuvre, PDG du groupe Lefeuvre à Plérin.
Claude Lefeuvre, PDG du groupe Lefeuvre à Plérin. — Photo : @DR

Spécialiste des activités de forage, de pompage et de traitement de l’eau, le groupe Lefeuvre à Plérin a construit sa réussite autour d’une équipe de collaborateurs fidèles, pour certains en poste depuis plusieurs dizaines d’années « Je ne serai jamais arrivé à un tel niveau sans eux, confirme Claude Lefeuvre, fondateur de la PME (46 salariés, 5 millions d’euros de chiffres d’affaires) en 1981. Je suis un autodidacte qui a quitté les bancs de l’école à 14 ans. Il était nécessaire que je m’entoure de gens compétents et fidèles. Nous venons par exemple de fêter les 30 années de présence de Valérie Paupardin, Pascale Guillou et Ludovic Bellotto. Ils sont le parfait exemple de la dynamique et du soutien que je viens de décrire. »

Arrêt du minage en 2006

Historiquement spécialisé dans les activités de minage de carrières et des routes, via l’entité FMO, le groupe Lefeuvre a définitivement tourné la page de cette activité lucrative en 2006. « J’ai vendu la société à mon fournisseur d’explosifs. La réglementation et l’environnement administratif devenaient trop compliqués. J’ai aussi souhaité me renforcer autour de la diversification que j’avais entamée en 2006. »
Avec le rachat des établissements Le Caignard, cette année-là, Claude Lefeuvre avait souhaité donner une nouvelle dimension à son département de fabrication et de distribution d'équipements de forage et de pompage de l’eau. « Nous étions concurrents donc complémentaires dans de nombreux domaines. Il y avait une certaine cohérence à se rapprocher. » Avec 50 % de ses activités tournées vers le monde agricole, le groupe Lefeuvre intervient sur une offre clé en main allant de la recherche de la ressource eau, à son traitement et aussi des activités autour de la géothermie. « C’est un créneau qui portait notre croissance mais qui a connu un coup d’arrêt en 2008 avec la fin des crédits d’impôts. La demande est repartie mais nous ne retrouverons pas les niveaux d’antan. »

Réactivité et agilité

Dans cette logique, le groupe Lefeuvre a procédé à un travail important d’intégration de compétences en partie sous-traitées. « Nous avons développé massivement le SAV afin d’apporter toujours plus de services à nos clients. Nous entretenons et réparons l'ensemble des équipements installés. C’est aujourd’hui 50 % de notre chiffre d’affaires. La concurrence est rude dans nos métiers mais on ne joue jamais sur le prix. Notre atout, c’est la qualité de la prestation et le respect de l’environnement. »
Pour capter encore plus de valeur ajoutée, l’entreprise s’appuie également sur sa filiale TMS à Coëtmieux qui réalise les travaux de chaudronnerie métallique. « Cela va des cuves ou armatures de protection des nettoyeurs haute pression que nous fabriquons. Avec ce partenaire, nous bénéficions d’une réactivité et d’une agilité. » Ces compétences, acquises dans le monde agricole, le groupe Lefeuvre les déploie aussi chez les industriels et les particuliers. « Le process et l’exigence de qualité sont identiques quand on travaille sur la construction d’une station de lavage. »

Claude Lefeuvre, PDG du groupe Lefeuvre à Plérin.
Claude Lefeuvre, PDG du groupe Lefeuvre à Plérin. — Photo : @DR