Côtes-d'Armor

Industrie

La découpe laser dernière génération révolutionne Axion Métal

Par Matthieu Leman, le 05 juillet 2021

Axion Métal, spécialisé dans la tôlerie et la chaudronnerie, a investi près de 700 000 euros dans une découpe laser dernière génération. Un investissement qui a changé le regard des clients sur l’entreprise et devrait lui permettre de changer de dimension.

Les trois associés d’Axion Métal (de g à d) : Christophe Olivard, Yann Chotard et Stéphane Le Clère.
Les trois associés d’Axion Métal (de g à d) : Christophe Olivard, Yann Chotard et Stéphane Le Clère. — Photo : Matthieu Leman

C’est une machine qui a déjà révolutionné la vie d’Axion Métal, entreprise spécialisée dans la tôlerie et la chaudronnerie. Située à Trémeur, elle s’est dotée en mars d’une découpe laser fibre de dernière génération. Une arrivée qui a entraîné le recrutement d’une programmatrice et d’un opérateur. Et qui permet aux clients de porter un autre regard sur l’entreprise fondée en 2007 et qui a changé d’actionnariat ces dernières années.

L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires d’1,8 millions d’euros en 2020.
L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires d’1,8 millions d’euros en 2020. - Photo : Matthieu Leman

"On sous-traitait auparavant à plusieurs laséristes et ce chiffre était en forte croissance", expliquent les trois associés, Stéphane Le Clère, Yann Chotard et Christophe Olivard. "Nous sentions que les clients se disaient qu’ils pouvaient s’adresser directement à ces sous-traitants, sans passer par nous. On se trouvait en concurrence avec nos propres fournisseurs également. Et de plus en plus de portes se fermaient pour les entreprises qui ne sont pas équipées de laser." Pour toutes ces raisons mais aussi pour réduire les délais de livraison, augmenter sa réactivité et gagner en précision dans les découpes, l’entreprise a décidé de procéder à cet investissement conséquent de 700 000 euros (comprenant la machine Amada, le logiciel et la formation), surtout pour une PME réalisant 1,8 million d’euros de chiffre d’affaires. Même si l’entreprise costarmoricaine a bénéficié d’une subvention européenne Feder de 20 % du coût de la machine, obtenue par l’intermédiaire de la Région Bretagne.

Rentabilité et reconnaissance

"Ce type de découpe va nous permettre de communiquer autour du nouvel équipement pour aller chercher de nouveaux clients et de combler le décalage technique qui se creusait, alors que nous étions entre deux mondes : l’industriel et l’artisanat." Dès le premier mois, l’entreprise a supprimé toute sous-traitance. Tandis que le premier marché a été décroché pour une découpe de 20 millimètres, la machine pouvant aller jusqu’à des découpes de 25 mm en acier, 20 mm en inox, 18 mm en alu, 10 mm en laiton et 8 mm en cuivre. Le logiciel acquis dans le même temps permet de reprendre les plans des clients afin de les rendre industrialisables par l’entreprise. Résultat, la base d’une dizaine de clients fidèles a été élargie avec la possibilité de toucher des usineurs et près d’une dizaine de nouveaux clients ont été décrochés en trois mois. Un développement permis également par la refonte des moyens de communication d’Axion Métal (nouveau site, nouveau logo, nouvelle charte graphique…).

Axion Métal effectue la découpe, l’assemblage et, ici, le pliage de pièces pour des professionnels.
Axion Métal effectue la découpe, l’assemblage et, ici, le pliage de pièces pour des professionnels. - Photo : Matthieu Leman

Dans l’atelier, la précision et la multiplicité des formes permises par la découpe laser ont également eu un impact positif sur les autres opérations réalisées par la société : l’assemblage et le pliage. Les anciennes machines de découpe sont restées pour les opérations impossibles à réaliser au laser. "Cet investissement agit sur les notions de rentabilité et de reconnaissance", concluent les trois associés.

Les trois associés d’Axion Métal (de g à d) : Christophe Olivard, Yann Chotard et Stéphane Le Clère.
Les trois associés d’Axion Métal (de g à d) : Christophe Olivard, Yann Chotard et Stéphane Le Clère. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail