Côtes-d'Armor

BTP

Hue-Socoda s’offre une cathédrale dédiée au bois

Par Julien Uguet, le 06 février 2018

Filiale depuis 2010 du groupe finistérien de négoce de produits du BTP Tanguy Matériaux, Hue-Socoda à Langueux vient de changer de dimension.

Photo : Julien Uguet / Journal des entreprises

À l'étroit dans des bâtiments peu fonctionnels qu'elle occupe depuis 1972, la société Hue-Socoda à Langueux (90 salariés, 37 millions d’euros de chiffre d’affaires) a investi 8,5 millions d’euros dans une cathédrale dédiée au bois, aux panneaux et matériaux d’agencement. Les 8 000 m² de surface de stockage couvert lui permettent de stocker plus de 26 000 références.

« Notre emprise au sol s’est réduite légèrement mais nous disposons d’un bâtiment haut de 10 m, contre 5 m auparavant, précise André Deffin, directeur adjoint de Hue-Socoda. La force de cet outil est d’offrir des conditions de travail et un process logistique optimal. Nous avons notamment des outils de picking high-tech qui sont pleinement automatisables dans des évolutions futures. La promesse de l’entreprise a toujours été de faire preuve de réactivité, avec des livraisons en 24 h, autour de produits de qualité. Cet investissement en est la parfaite expression. »

Pour les artisans

Parallèlement à ce nouvel outil logistique, Hue-Socoda s’est doté de 1 400 m² de bureaux et de show-room afin de mieux accueillir « les clients de ses clients ». Historiquement orienté BtoB, l’entreprise toutefois une vitrine susceptible de séduire le grand public. « Ce n’est pas notre orientation car nos premiers acheteurs sont les artisans et les professionnels de l’agencement, modère Michel Moreau, directeur général de Hue-Socoda depuis 1994. Il était important de mieux mettre en valeur nos gammes et de démontrer la diversité de nos solutions. »

Pour mieux servir ses 400 clients du grand Ouest tous les jours, Hue-Socoda réfléchit à la mise en place d’un drive. « Aujourd’hui, nous assurons le service de livraison mais, demain, celui qui voudra récupérer ses panneaux pourra le faire de manière beaucoup plus rapide. Notre espace dédié à la préparation des commandes du matin est libre en journée ce qui nous permettra de bien accueillir, à l’abri, les personnes intéressées. » Avec 8 % de son chiffre d’affaires réalisé en ligne, la PME a déjà pris le virage des ventes additionnelles alternatives. « L’idée était d’offrir un service aux artisans pour commandes hors des horaires d’ouverture de la plate-forme téléphonique. »

Anticiper sur l’avenir

Conscient des enjeux commerciaux qui s’ouvrent pour sa filiale, le groupe Tanguy-Matériaux anticipe déjà l’organisation à venir de l’entreprise. « Nous avons une vision à 5 ans au niveau des ressources humaines car des cadres vont partir à la retraite, confirme Michel Moreau. C’est dans cette logique qu’André Deffin, qui connaît parfaitement l’entreprise depuis plus de 20 ans, est devenu mon adjoint. » D’ici 2020, un nouveau directeur général de filiale sera, lui aussi, recruté en externe. « Rien n’est encore acté mais il faut bien anticiper pour ne pas perturber la vie d’un navire comme Hue-Socoda. »

Photo : Julien Uguet / Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture