Côtes-d'Armor

Réseaux économiques

Hélène Huet nommée pour créer un Club des entreprises inclusives en Côtes-d'Armor

Par Matthieu Leman, le 14 septembre 2021

Le syndicat patronal des Côtes-d’Armor Upia-Medef 22 a nommé Hélène Huet pour créer un Club des entreprises inclusives et, plus largement, rapprocher les personnes éloignées de l’emploi des entreprises. Cette mission pourrait rendre service aux secteurs qui connaissent des difficultés de recrutement.

Hélène Huet a été nommée par le syndicat patronal Upia-Medef 22 pour l’animation du futur Club des entreprises inclusives de Côtes-d’Armor.
Hélène Huet a été nommée par le syndicat patronal Upia-Medef 22 pour l’animation du futur Club des entreprises inclusives de Côtes-d’Armor. — Photo : Matthieu Leman

Hélène Huet a pris le 1er septembre ses fonctions de chargée de mission au sein du syndicat patronal Upia-Medef 22 pour l’animation du futur Club des entreprises inclusives de Côtes-d’Armor.

L’idée est de mettre en relation les personnes éloignées, voire très éloignées, de l’emploi avec les entreprises. "C’est une initiative gouvernementale et une volonté de plusieurs partenaires du département. L’idée était de créer un poste de chargée de mission pour former un noyau dur", raconte Sklaërenn Beauto, déléguée générale de l’Upia-Medef 22.

Si l’initiative nationale fait de l’insertion des personnes handicapées une priorité, la population concernée peut être également des jeunes sans diplôme, des chômeurs longue durée, des migrants ou encore des personnes sous main de justice.

Offrir des opportunités de recruter aux entreprises

"C’est le démarrage, je vais aller vers les entreprises adhérentes, qu’on connaît bien, et aussi ouvrir aux non-adhérents pour faire un état des lieux des bonnes pratiques et des besoins", confie Hélène Huet. Au programme de sa mission de 18 mois, la création du Club des entreprises inclusives et la promotion des Structures de l’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) auprès des entreprises. "Ce qui me motive est la mise en relation, d’être un levier, un booster. Nous allons beaucoup travailler avec les structures d’accueil de ces populations", décrit-elle. La réussite de la mission passera par l’embauche de ces personnes éloignées de l’emploi mais aussi par des contrats de sous-traitance avec des établissements et services d’aide par le travail (Esat), par exemple, ou des achats responsables.

Outre les aspects social et sociétal, cette initiative pourrait révéler de nouvelles opportunités de recrutement pour des entreprises qui peinent, dans beaucoup de secteurs, à trouver des candidats. "C’est une autre voie de recrutement, qui permet d’élargir le spectre", affirme Hélène Huet. "Les agences d’intérim spécialisées dans le handicap reçoivent par exemple de plus en plus d’appels, notamment dans le domaine de l’agroalimentaire."

Le budget de la mission de 18 mois d’Hélène Huet est de 130 000 euros, principalement assuré par l’État.

Hélène Huet a été nommée par le syndicat patronal Upia-Medef 22 pour l’animation du futur Club des entreprises inclusives de Côtes-d’Armor.
Hélène Huet a été nommée par le syndicat patronal Upia-Medef 22 pour l’animation du futur Club des entreprises inclusives de Côtes-d’Armor. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail