Saint-Brieuc

Financement

Gwendal Le Chêne nommé conseiller départemental à la sortie de crise des Côtes-d'Armor

Par Matthieu Leman, le 20 décembre 2021

Chargé de mission à l’action économique à la Direction départementale des finances publiques, Gwendal Le Chêne a été nommé conseiller départemental à la sortie de crise. Il représente une porte d’entrée unique aux dispositifs d’aides pour les entreprises en difficulté et oriente ces dernières pour éviter les défaillances.

Gwendal Le Chêne est le conseiller départemental à la sortie de crise des Côtes-d’Armor.
Gwendal Le Chêne est le conseiller départemental à la sortie de crise des Côtes-d’Armor. — Photo : Matthieu Leman

Gwendal Le Chêne est nommé conseiller départemental à la sortie de crise des Côtes-d’Armor. Le Breton né à Pontivy a suivi des études à Rennes avant de devenir inspecteur des finances publiques. Il mène sa mission en parallèle de sa fonction de chargé de mission à l’action économique auprès de la Direction départementale des finances publiques (DDFIP).

Dans le cadre de sa nouvelle mission, Gwendal Le Chêne travaille à la prévention des difficultés des entreprises, dans une période où l’État a considérablement réduit sa politique d’aides d’urgence aux entreprises et alors que le remboursement des prêts garantis par l’État (PGE) va commencer ce printemps. "Le comité départemental de sortie de crise, en recoupant les fichiers de plusieurs intervenants comme l’Urssaf, la Banque de France, les Finances Publiques, a repéré 80 entreprises costarmoricaines qui pourraient être fragilisées. Parmi celles-ci, la situation d’un quart d’entre elles était déjà surveillée", explique le fonctionnaire. Toutes ces entreprises doivent être contactées avant la fin de l’année pour faire un point sur leur situation.

Dispositifs adaptés à la taille des entreprises

Plusieurs dispositifs leur seront accessibles, suivant leur taille. "Pour les TPE, il s’agit surtout d’entreprises qui ont souffert de la crise sanitaire et n’ont pu avoir accès à un PGE", confie Gwendal Le Chêne. Le Costarmoricain les oriente vers le Prêt exceptionnel pour les petites entreprises. "Huit demandes ont déjà été déposées et six acceptées, pour un montant moyen de 60 000 euros." Pour les sociétés industrielles comptant plus de 50 salariés, le conseiller départemental pourra orienter vers l’obtention d’un prêt bonifié en avance remboursable, qui ne peut venir qu’en accompagnement d’un effort privé et des actionnaires. Trois ont été accordés dans le département, le plus important pour un montant de trois millions d’euros. Ces dispositifs peuvent se cumuler avec un étalement des dettes sociales et fiscales dans des plans pouvant aller jusqu’à 36 voire 48 mois. "Une deuxième requête va être lancée février pour éventuellement repérer d’autres entreprises en difficulté", conclut Gwendal Le Chêne.

Gwendal Le Chêne est joignable au 06 29 66 43 71.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition