Réseaux

Germe : Le réseau des cadres poursuit sa croissance

Par la rédaction, le 04 octobre 2013

Né dans les Côtes-d'Armor, le groupe d'entraînement et de réflexion au management des entreprises s'adresse aux cadres et dirigeants d'entreprises.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Émanation de l'association du progrès par le management (Apm), le réseau Germe, pour groupe d'entraînement et de réflexion au management des entreprises, est né en 1992 dans les Côtes-d'Armor sous l'impulsion de Gilbert Jaffrelot. « Peu de personnes ont connaissance de cet historique qui démontrait, déjà à l'époque, toute la vitalité de notre territoire, précise Xavier Perche, président de la section Armor depuis un an. 21 ans plus tard, Germe compte plus de 1.00 membres actifs répartis dans 84 départements. »




Cibler les managers

Contrairement à l'Apm qui s'adressait aux patrons, Germe cible les cadres et managers d'entreprises. « Rien n'empêche à des dirigeants de TPE de faire partie du groupe mais globalement les profils sont plutôt autour des n-1 des P-dg. L'objectif est d'enrichir leurs compétences personnelles pour les mettre au service de leur structure. » Le tout avec une approche humaniste forte. « Nous partageons tous les mêmes valeurs quel que soit le secteur d'activité dans lequel nous évoluons. Au sein de la section Armor, on retrouve des cadres de l'agro, de la fonction publique, de l'industrie, etc. » À raison de 8 rencontres par an, organisées à l'Auberge des Bléseaubois à Morieux, les membres abordent des thématiques très variées : risques psychosociaux, travail sur le lean, organisation de la supply chain, etc. « Nous traitons de problématiques concrètes, notamment avec des mises en situation, qui doivent nous resservir dans notre quotidien. Avec un préalable, puisque nous rentrons dans l'intime des cadres, la confidentialité. »




Vers un second groupe

Animé par le conseiller Pascal Fréteaud, Germe Armor compte aujourd'hui 18 membres. Les frais d'inscription, qui peuvent rentrer dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, s'élèvent à 2.500 euros par an. « Notre objectif serait d'ouvrir un second groupe puisque les demandes sont de plus en plus nombreuses. Nous espérons également nous inscrire dans la démarche nationale de Germe N-2. Nous restons tous persuadés que la formation par l'échange s'adresse à tous. »

Germe



06 87 51 04 13

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture