Côtes-d'Armor

Industrie

Evalor obtient le label Qualimétha pour son expertise en méthanisation

Par Julien Uguet, le 30 avril 2021

La société Evalor vient d’obtenir la labellisation Qualimétha. La PME de Plérin est le premier constructeur français à obtenir cette reconnaissance sur tous les volets d’expertise sur la méthanisation.

Evalor a reçu le label Qualimétha qui certifie de son expertise en matière de méthanisation.
Evalor a reçu le label Qualimétha qui certifie de son expertise en matière de méthanisation. — Photo : @Evalor

À l’heure où la méthanisation agricole fait débat, la filière biogaz bretonne entend se donner les moyens de prouver son professionnalisme en apportant des garanties aux porteurs de projets et à leurs partenaires (banques, assurances, etc.). Cette stratégie de séduction et de transparence vient notamment de se traduire par l’obtention, par la société Evalor, qui construit et installe des unités de méthanisation, à Plérin, du label Qualimétha.

Initiée en 2019 par le Club Biogaz, syndicat professionnel qui rassemble les principaux acteurs français du secteur, cette estampille officielle vise à fiabiliser les installations de méthanisation industrielles, territoriales et agricoles pour accompagner leur développement. Cette démarche qualité entend impliquer tous les maillons de la filière, du bureau d’études aux constructeurs process ou clé en main. "C’est un outil essentiel qui sécurise les clients et garantit durablement les bonnes pratiques", confirme Isabelle Robin, directrice générale d’Evalor.

Un audit externe

L’opérateur costarmoricain a dû se soumettre à un audit de deux jours portant sur 67 critères de contrôle. L’auditeur externe du cabinet SGS a notamment salué la forte implication de la direction et de l’équipe dans la démarche d’amélioration continue des pratiques et des process de l’entreprise. Forte de cette reconnaissance, Evalor entend capitaliser dessus pour poursuivre sa croissance qui lui a permis d’atteindre, en 2020, un chiffre d’affaires de 10,4 millions d’euros pour 40 salariés.

Fondée par sept coopératives dont un majoritaire (Aveltis suivi de Prestor, Elpor, Porc Armor Développement, Triskallia Porc, Garun La Paysanne et Nutréa), Evalor s’est imposé comme un véritable expert en méthanisation et valorisation des effluents organiques. "Nous mettions en service des stations d’épuration de lisiers, précise Isabelle Robin. Rapidement, nous avons proposé des solutions uniques sur le marché, brevetées. Je pense au Smelox, au compostage paille lisier, etc. Notre force a été de travailler en étroite collaboration avec les centres de recherche appliquée au monde de l’agriculture." En 25 ans, Evalor est même devenu le leader français du traitement et de la valorisation des effluents agricoles avec 225 unités individuelles et partagées, assurant le traitement de plus de 300 exploitations.

Une diversification réussie

En 2005, l’entreprise s’engouffre dans la brèche de la méthanisation puis met sur pied, cinq ans plus tard, un bureau d’engineering et des équipes dédiées au montage. La première réalisation sort de terre en 2010 dans le Morbihan. "Nous passions d’une logique de traitement à une logique de recyclage." En 2021, Evalor affiche désormais 50 réalisations à son actif et une vingtaine d’unités en projet. Afin de renforcer ses compétences, le recrutement de cinq collaborateurs supplémentaires d’ici la fin 2021 est annoncé. L’entreprise envisage aussi de pousser les murs. Un projet de déménagement de son siège social, dans des locaux neufs, toujours sur la zone d’activité Eleusis à Plérin, est à l’étude.

Evalor a reçu le label Qualimétha qui certifie de son expertise en matière de méthanisation.
Evalor a reçu le label Qualimétha qui certifie de son expertise en matière de méthanisation. — Photo : @Evalor

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail