Industrie

Côtes-d'Armor : Après le café, la Brûlerie du Ménez Bré se lance dans la bière

Par la rédaction, le 06 mai 2016

Propriétaire de la Brûlerie de café du Ménez Bré depuis 2013, Yves Cadiou diversifie ses activités sur le marché de la bière artisanale. Près d'un million d'euros est investi dans une brasserie de plus de 1.000 m² sur le site de Pédernec.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après le café du Ménez Bré, place à la bière du Ménez Bré. Propriétaire depuis 2013 de la brûlerie industrielle du même nom, basée à Pédernec, Yves Cadiou s'apprête à investir plus d'un million d'euros dans une brasserie artisanale. « J'ai toujours été intimement convaincu que les deux activités présentaient des similitudes. J'ai mûri le projet pendant quelques mois avant de me lancer dans cette nouvelle aventure. J'espère que nous pourrons commercialiser les premiers fûts et bouteilles avant la fin de l'année 2016. »

Un bâtiment opérationnel
Le projet brasserie n'était pourtant pas l'option naturelle d'Yves Cadiou. « En rachetant la brûlerie, je me suis retrouvé à la tête d'un bâtiment de 3.000 m² exploité à moitié. Il fallait occuper cet espace vide qui servait juste de lieu de stockage. Pendant quelques semaines, j'ai cherché à le louer à un logisticien mais, faute d'intérêt, j'ai décidé de relancer le projet bière. J'aurais pu essayer de développer le café, vers les dosettes par exemple, mais je pense que nous avons aujourd'hui la bonne taille et qu'il ne fallait pas bousculer l'édifice. »

Une pro à la production
Pour mener à bien ce projet, le patron de la brûlerie du Menez Bré, a fait appel à Marie Pallier pour s'occuper de la production. « J'occupais jusqu'à présent un poste identique au sein de la brasserie du Bouffay à Nantes, confirme l'intéressée. Le challenge, ainsi qu'une prise de participation minoritaire m'ont tout de suite plu. » Il faut dire que les deux associés partent véritablement de zéro avec toutefois des moyens humains et financiers beaucoup plus importants que les nombreuses entités artisanales qui essaiment dans les Côtes-d'Armor. Fûts et/ou bouteilles ? Quel nom pour la bière de Pédernec ?, etc. De nombreuses questions restent encore en suspens. « Nous avons encore quelques mois devant nous pour réaliser les arbitrages nécessaires. » Il reste toutefois clair que des synergies commerciales seront mises en place entre le café et le houblon. « Avec la marque Ménez Bré, nous servons les cafés, hôtels et restaurants. Avec Café André, racheté en 2002, nous avons un pied à conforter en grande distribution. Enfin, les marchés publics, pour alimenter les collectivités locales ou les hôpitaux, représentent un tiers de notre activité. Je suis persuadé qu'une grande partie de nos clients peut être séduite par de la bière brassée en Côtes-d'Armor. »

Brûlerie du Ménez Bré
(Pédernec)
P-dg : Yves Cadiou
13 salariés
Chiffre d'affaires 2015 : 4 millions d'euros
02 96 45 20 51
www.menezbre.fr

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture