Électronique

Cordon Electronics lance sa marque de smartphones reconditionnés

Par Julien Uguet, le 04 juin 2020

Spécialiste de la réparation électronique industrielle en B to B, Cordon Electronics à Dinan vient de lancer Cadaoz, une marque de smartphones reconditionnés.

Eric Cordon, fils du fondateur de Cordon Electronics à Dinan, Serge Corton, pilote le lancement de la marque de smartphones reconditionnés, Cadaoz.
Eric Cordon, fils du fondateur de Cordon Electronics à Dinan, Serge Corton, pilote le lancement de la marque de smartphones reconditionnés, Cadaoz. — Photo : @DR

Fondé en 1989 à Dinan par Serge Cordon, Cordon Electronics s’est imposé, aux yeux des principaux opérateurs de téléphonie et multimédia, comme l’un des acteurs de référence sur le marché de la réparation et de la maintenance de leurs produits (smartphones, décodeurs, télévisions, etc.). Pendant 30 ans, le groupe costarmoricain (260 millions d’euros de chiffre d’affaires, 3 000 salariés) a œuvré volontairement dans l’ombre, en sous-traitance totale ou via des accords à marque blanche.

Du recyclage au reconditionnement

Cette stratégie lui a permis de construire un process industriel et logistique qui a séduit, d’Orange à Bouygues en passant par Canal +, Apple ou Samsung. « Nous disposons aujourd’hui de tous les agréments constructeurs car nous avons su prouver la qualité et la rigueur de nos prestations, confirme Eric Cordon, fils du fondateur et directeur de la division mobile, consommateurs et services. Cette expertise et cette reconnaissance nous ont amenés à mettre un pied, en 2008, sur le marché de la seconde vie, avec le site recyclez-moi, qui cible le rachat de téléphones qui ne servent plus. »

En 2020, Cordon décide de pousser plus loin sa démarche avec le lancement de Cadaoz, sa propre marque de smartphones reconditionnés. « Nous avons choisi de la positionner sur le segment premium dans le sens où tous nos produits, grâce à notre expérience, sont passés au peigne fin, avec pas moins de 72 tests sur 45 points de contrôle, confirme Eric Cordon. Toutes les pièces changées dans notre atelier de Dinan sont d’origine constructeurs et les smartphones reconditionnés sont garantis 12 mois. »

Un site web marchand

Plus d’un million d’euros a été investi sur deux ans par le groupe costarmoricain au niveau technique, logistique et marketing. « Créer une marque ne s’improvise pas car cela engage désormais la crédibilité de l’entreprise Cordon. D’un business B to B, nous ouvrons la porte du B to C. » Pour commercialiser ses offres, la société mise sur le web. Le site Cadaoz a été spécifiquement développé, dans un premier temps, sous la forme d’une vitrine. « Les particuliers ont la possibilité d’acheter nos smartphones sur une place de marché comme Back Market, Fnac Darty ou Cdiscount. À terme, notre portail sera également marchand. Il sera aussi possible, selon les accords, de retrouver notre marque dans les corners reconditionnés présents en grande distribution. »

Du côté des professionnels, Cadaoz sera proposé via le site existant Cordon Store qui propose déjà des conditions adaptées à leurs contraintes. « La force de notre solution est d’intégrer une grande quantité de services, précise Eric Cordon. Au-delà d’un téléphone premium, nous permettons aux clients de réussir facilement leur transfert de données avec notre application Phone to Phone, de bénéficier d’une aide au diagnostic en cas de problèmes, de reprendre leur ancien téléphone le cas échéant, etc. »

Eric Cordon, fils du fondateur de Cordon Electronics à Dinan, Serge Corton, pilote le lancement de la marque de smartphones reconditionnés, Cadaoz.
Eric Cordon, fils du fondateur de Cordon Electronics à Dinan, Serge Corton, pilote le lancement de la marque de smartphones reconditionnés, Cadaoz. — Photo : @DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail