Côtes-d'Armor

Agroalimentaire

Cooperl se dote d’un méthaniseur unique en Europe

Par Julien Uguet, le 19 juin 2019

Le leader français du cochon Cooperl Arc Atlantique, basé à Lamballe dans les Côtes-d'Armor, confirme ses engagements en matière de développement durable avec l’inauguration du plus grand méthaniseur sans épandage en Europe.

Le méthaniseur Emeraude Bio Energie de la coopérative Cooperl à Lamballe.
Le méthaniseur Emeraude Bio Energie pourra produire à terme 79 millions de kilowattheures par an, soit 75% de la consommation de la ville de Lamballe. — Photo : Cooperl

Présidé par Patrice Drillet, le groupe coopératif agroalimentaire spécialisé dans la production porcine Cooperl Arc Atlantique (2,3 milliards d'euros de chiffre d’affaires, 7 000 salariés) vient d’inaugurer, à Lamballe (Côtes-d'Armor), une nouvelle unité de méthanisation unique en Europe. Unique par son investissement (17 millions d’euros) mais aussi par son process puisque Emeraude bio-énergie est un méthaniseur qui fonctionnera exclusivement à partir de déchets issus des sites de production et élevages des adhérents de la Cooperl et qui ne nécessitera aucun épandage après traitement des déchets, contrairement aux installations classiques.

Des éleveurs concernés

L’installation entend valoriser 156 000 tonnes de co-produits par an. Elle pourra produire à terme 79 millions de kilowattheures par an, soit 75 % de la consommation de la ville de Lamballe. En parallèle, 120 des 2 700 adhérents de Cooperl se sont équipés d’un process permettant une séparation liquide/solide des effluents afin de faciliter leur collecte pour alimenter le méthaniseur.

Une unité de production de biodiesel

Toujours sur le créneau de la diminution de son impact environnemental, Cooperl, dirigée par Emmanuel Commault réfléchit au développement d’une unité de production de micro-algues et d’une usine de biocarburants. En 2021, cet outil est amené à produire 10 millions de litres de biodiesel afin d’alimenter la flotte de véhicules de la coopérative.

Le méthaniseur Emeraude Bio Energie de la coopérative Cooperl à Lamballe.
Le méthaniseur Emeraude Bio Energie pourra produire à terme 79 millions de kilowattheures par an, soit 75% de la consommation de la ville de Lamballe. — Photo : Cooperl

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.