Côtes-d'Armor

Biotech

Antofénol lève plus de 6 millions d'euros et accueille l'Europe dans son capital

Par Matthieu Leman, le 17 juin 2021

Une levée de fonds de 6,3 millions d'euros qui fait entrer l’Union européenne dans son capital et un investissement de 20 millions d'euros dans une unité de production : l’histoire s’accélère pour la biotech Antofénol, suspendue aux homologations américaines et européennes de son produit phare.

Fanny Rolet est la PDG et fondatrice d’Antofénol.
Fanny Rolet est la PDG et fondatrice d’Antofénol. — Photo : DR

Fanny Rolet est "heureuse". D’abord parce qu’elle fait ce qu’elle aime et à peu près ce qu’elle veut, selon ses propres termes, dans l’entreprise qu’elle a créée en 2014, Antofénol. Ensuite parce qu’au mois de mai 2021, cette biotech spécialisée dans le biocontrôle (méthodes de protection des végétaux basées sur l’utilisation de mécanismes naturels) a levé 6,3 millions d'euros, la portant à une valorisation de près de 20 millions d'euros.

Plusieurs produits de biocontrôle ont été développés, dont l’Antoférine, dont la demande de mise sur le marché est en cours.
Plusieurs produits de biocontrôle ont été développés, dont l’Antoférine, dont la demande de mise sur le marché est en cours. - Photo : Matthieu Leman

Une levée de fonds qui présente une particularité dans le domaine des jeunes pousses vertes : deux institutionnels entrent au capital. La Banque des territoires, via son programme d’investissement d’avenir "Terres de sources" et, surtout, l’Union Européenne, par l’intermédiaire des fonds EIC, à hauteur de 2,5 M€ (12 % du capital) et EIT Food.

"Un pied dans la porte"

"C’est une plus-value car notre produit doit obtenir une autorisation de mise sur le marché européen. Cette entrée nous permet d’avoir un pied dans la porte à Bruxelles", souligne la jeune chef d’entreprise âgée de 32 ans. Une homologation du produit phare de l’entreprise, l’Antoférine, qui n’est espérée dans l’UE pas avant 2025 ou 2026. Les Américains sont plus rapides et devraient délivrer la leur dès l’année prochaine ou en 2023.

Le laboratoire d’Antofénol, à Plestan.
Le laboratoire d’Antofénol, à Plestan. - Photo : Matthieu Leman

Une fois ces mises sur le marché autorisées (dont le processus coûte 2 M€), la biotech changera de dimension. Si à mi-parcours, le chiffre d’affaires 2021 égale déjà celui de toute l’année 2020 (300 000 €), la commercialisation de l’Antoférine devrait générer 5 millions d'euros de chiffer d'affaires la première année sur le marché US, 9 millions la seconde et jusqu’à 20 millions après l’homologation européenne. Pour suivre cette brutale montée en charge, une unité de production va être construite pour multiplier par quarante la capacité actuelle. Deux sites sont envisagés, dont l’un en Bretagne, pour un premier coup de pioche en janvier 2022 et une ouverture un an après. Un investissement de 20 millions d'euros.

Fongicide naturel

Le produit phare de l’entreprise, issu de bois de taille de vigne, possède des propriétés antifongiques et protège les plantes contre les pathogènes. "L’idée était de récupérer les molécules du système de défense de la vigne", explique Fanny Rolet. Pour cela, Antofénol a développé un système d’extraction notamment par micro-onde. L’Antoférine remplace naturellement les solutions conventionnelles, qui sont amenées à être interdites car chimiques, comme vient de l’être en Europe le fongicide Mancozèbe. Ses premières cibles sont les pommiers, pommes de terre, vignes et blés, ainsi que la banane et les agrumes en post-récolte.

Basée à Plestan dans les Côtes-d'Amor depuis 2019, Antofénol possède une antenne à Montpellier et compte 18 salariés, principalement dans la R & D. Son chiffre d'affaires actuel provient de sa diversification dans le domaine de la cosmétique. La PME produit pour ce secteur des essences naturelles, du sourcing de la plante à la caractérisation de l’extrait produit. Elle avait déjà levé des fonds en 2016 (256 000 €) et 2019 (1 M€).

Équipements Antofénol
Équipements Antofénol - Photo : Matthieu Leman
Fanny Rolet est la PDG et fondatrice d’Antofénol.
Fanny Rolet est la PDG et fondatrice d’Antofénol. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail