Saint-Brieuc

Énergie

Ailes Marines espère décrocher ses permis avant juin 2017

Par la rédaction, le 12 janvier 2017

Le porteur du projet de parc éolien offshore en baie de Saint-Brieuc espère, suite aux conclusions positives de la commission d’enquête publique, déposer ses permis de construire au premier semestre 2017.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Ce n’est qu’un bout du chemin ». Ravi mais prudent, c’est en ces quelques mots qu’Emmanuel Rollin, directeur d’Ailes Marines à Saint-Brieuc, a commenté l’avis favorable, rendu par la commission d’enquête publique, sur le projet global (construction et raccordement) de construction d'un parc d'éoliennes en mer en baie de Saint-Brieuc. « Il nous faut désormais attendre l’instruction par les services de la préfecture afin d’avoir sa validation définitive. »

Un peu de patience pour les entreprises

Dans l’état actuel des choses, si le préfet des Côtes-d’Armor suit les préconisations du rapport, le calendrier pourrait enfin se débloquer du côté du monde économique. « Clairement, nous ne sommes pas à l’abri de recours de la part d’opposants. Toutefois, nous pourrons, à partir de septembre, accélérer sur certains dossiers pour anticiper des choses, lancer certains appels d'offres, etc. Je demande juste aux chefs d'entreprises engagés d'être patients encore un peu. » Attendu en 2020, le projet de 62 éoliennes en mer, de 8 MW chacune, pourrait finalement ne rentrer en service qu’en 2022, une fois les recours épuisés.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail