BTP

Abarnou Montages agrandit son agence de Plerneuf

Par Matthieu Leman, le 27 septembre 2021

L’activité d’Abarnou Montages (29), spécialiste des échafaudages et du thermo-bâchage, est en forte progression. Son agence costarmoricaine, à Plerneuf, va s’agrandir avant la fin de l’année, passant de 800 m² à 2 000 m². Les sites morbihannais et finistériens devraient également bénéficier de travaux d’extension d’ici 2023.

L’agence d’Abarnou Montages à Plerneuf, dirigée par Gwen Durand, est en plein développement.
L’agence d’Abarnou Montages à Plerneuf, dirigée par Gwen Durand, est en plein développement. — Photo : Matthieu Leman

Abarnou Montages, spécialisée dans les échafaudages et le thermo-bâchage, possède trois agences. Celle de Plabennec (Finistère), qui est aussi son siège social, celle de Queven (Morbihan), ouverte il y a cinq ans, et celle de Plerneuf.

Cette dernière va s’agrandir en récupérant la grosse partie d’un entrepôt qui avait été loué à son voisin, Tinatur. À l’époque en effet, l’activité de l’entreprise était limitée dans les Côtes-d’Armor. La situation a changé. "Ici, beaucoup d’artisans montaient eux-mêmes leurs échafaudages. Mais ils mettaient plus de temps que des professionnels comme nous et pendant le montage, ils ne pratiquaient pas leur vrai métier", explique Gwen Durand, responsable de l’agence, dont l’activité s’étend des Côtes-d’Armor à l’Ille-et-Vilaine. Aujourd’hui, les dix salariés de l’agence ne manquent pas de chantiers. "Nous ne réalisons pas de porte à porte, nous fonctionnons au bouche-à-oreille."

Du particulier au phare du Créac’h

Les clients sont des particuliers (moins de 10 % de l’activité), des artisans, des collectivités ou des industriels et grandes surfaces, notamment pour ces deux derniers dans le domaine du thermo-bâchage, qui permet de réaliser des travaux tout en assurant une protection contre l’amiante et les poussières. Les travaux peuvent concerner un pignon de maison, une tour de 38 mètres, ou, même, comme en cette fin du mois de septembre, le phare du Créac’h (Ouessant), où deux monteurs costarmoricains font équipe avec deux Finistériens. Des collaborations qui amènent de la souplesse dans la gestion des chantiers des trois entités.

L’agence costarmoricaine va passer de 800 m² à 2 000 m² à la fin de l’année. Une grande partie de l’espace récupéré sera affectée au stockage du matériel. Le bureau, les vestiaires et le réfectoire seront réaménagés. Le site morbihannais, créé il y a cinq ans, va également s’étendre de 1 000 m² à 4 000 m² l'année prochaine, tandis que le vaisseau amiral finistérien, dirigé par Mikaël Abarnou, devrait également s’agrandir en 2023, poussant ses murs pour atteindre 10 000 m² contre 4 000 m² aujourd'hui. Un développement validé par une progression du chiffre d’affaires 2020 de 20 %, à 3,85 millions d’euros HT au total, tandis que le chiffre 2021 devrait également s’élever de 15 à 20 %. Les effectifs ont suivi puisqu’ils ont gonflé d’une dizaine de collaborateurs depuis le début de l’année, portant le total à 42 CDI, et une dizaine d’intérimaires.

Une problématique pourrait cependant freiner cette expansion : le prix des métaux et du matériel depuis un an. "Nous avons subi une hausse de 30 % du coût des bâches et jusqu’aux adhésifs. Nous avons fait une étude et on n’essaye de ne pas bouger au niveau tarifs, mais c’est compliqué", confie Gwen Durand. Les éléments de protection, comme les harnais, longes et "stop chutes" sont changés systématiquement tous les ans.

L’agence d’Abarnou Montages à Plerneuf, dirigée par Gwen Durand, est en plein développement.
L’agence d’Abarnou Montages à Plerneuf, dirigée par Gwen Durand, est en plein développement. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail