Nouvelle-Aquitaine

Événement

Un salon pour fédérer acheteurs et fournisseurs de Nouvelle-Aquitaine

Par Astrid Gouzik, le 30 avril 2019

Le 21 mai prochain, le Hangar 14 accueillera le salon Achats. Initié par le CNA (Conseil National des Achats), le Club des ETI, Ceva et Deloitte, ce premier salon des acheteurs et des fournisseurs doit favoriser le développement du business sur le territoire. 

Le salon Achats se déroule à Bordeaux, au Hangar 14, le 21 mai 2019.
Le salon Achats se déroule à Bordeaux, au Hangar 14, le 21 mai 2019. — Photo : D.R.

Favoriser le business local : c'est partant de cette résolution que la région Nouvelle-Aquitaine a demandé au groupe girondin Ceva de plancher sur des actions concrètes pour soutenir l'économie sur le territoire. Un an plus tard, le Conseil National des Achats (CNA), le Club des ETI, Ceva Santé Animale et Deloitte organisent le salon Achat[s], au Hangar 14 à Bordeaux, le 21 mai. Avec une particularité pour cette toute première édition, il s'agit d'un salon inversé : ce sont les acheteurs qui exposent. Quarante grands groupes et ETI implantés dans la région détailleront leurs besoins aux quelque 250 fournisseurs attendus lors de cette journée. Parmi les exposants : Cap Ingelec, Legrand, La Poste, Saft ou encore Sabena Technics.

Tisser des liens

« J'ai beaucoup travaillé en Allemagne, et dans les landers les entreprises se soutiennent mutuellement au sein de clusters. J’ai été marqué par cet état d'esprit et c'est ce que nous avons voulu développer », détaille Arnaud Cosnefroy, directeur des achats pour Ceva. Il faut bien ça pour répondre à la problématique principale de la Nouvelle-Aquitaine : l'étendue de son territoire ! « J'ai découvert par exemple le groupe Delmont en Dordogne, un spécialiste du caoutchouc. Nous avons un vrai problème de sourcing. Nous ne nous connaissons pas tous car la région est très grande, il fallait donc trouver un moyen de tisser des liens », ajoute-t-il. « L’enjeu est d’accompagner les entreprises pour structurer leur réseau de sous et de co-traitance. Il s’agit de donner l’opportunité aux acheteurs d’élargir le panel de leurs fournisseurs et, in fine, leur capacité à innover et se développer. L'autre enjeu à terme est de fédérer une communauté d’acheteurs leaders sur le territoire », précise Gwenn Brezel, directrice des achats et de la commande publique pour la Région. 

Une politique d'achat responsable

Ce salon devrait permettre de favoriser les collaborations pour soutenir le développement économique. Les achats indirects sont plus spécifiquement concernés : des services de traduction aux sociétés de gardiennage, en passant par les sous-traitants pour la construction des usines. « On veut privilégier le circuit court pour éviter d'aller chercher à l'autre bout de l'Europe des services qui existent proches de nous. Pour les achats directs, évidemment, ce n'est pas toujours possible », souligne Arnaud Cosnefroy. Une thématique à laquelle la Région tient particulièrement : « Le Conseil régional vient d’adopter son Schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables (SPASER). Il s’agit d’affirmer une politique d’achat responsable, véritable levier et relai d’autres politiques structurantes portées par la Région en matière économique, environnementale et sociale », ajoute Gwenn Brezel. 

Pour cette édition 2019, des centaines de millions d'euros d'achats seront répertoriés et des rendez-vous sont programmés en amont pour faciliter la rencontre des acheteurs et des fournisseurs adéquats. Si cette première expérience est un succès, le salon devrait se tenir tous les deux ans. 

Le salon Achats se déroule à Bordeaux, au Hangar 14, le 21 mai 2019.
Le salon Achats se déroule à Bordeaux, au Hangar 14, le 21 mai 2019. — Photo : D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.