Bordeaux

Énergie

Tergys fait le plein d’énergie verte et d'eau 

Par Anne Cesbron, le 16 novembre 2020

Fondée en septembre 2017, hébergée au sein de l'Ecoparc de Bordeaux Technowest à Blanquefort, Tergys conçoit des systèmes autonomes de production d’énergie verte et d’eau, conteneurisés et modulaires. La jeune pousse présidée par Hervé Suty entame la commercialisation de sa solution. 

La start-up Tergys développe des solutions de traitement d’eau et de production d’énergie. Ses systèmes autonomes peuvent alimenter des populations jusqu’à 10 000 personnes. A partir de son démonstrateur, sur le site du Smicval à Saint Denis de Pile, Tergys accélère son développement commercial en Europe et en Afrique.
Tergys développe des solutions de traitement d’eau et de production d’énergie pouvant alimenter jusqu’à 10 000 personnes. A partir de son démonstrateur, sur le site du Smicval à Saint Denis de Pile, la start-up accélère son développement commercial en Europe et en Afrique. — Photo : DR

Le créateur

Il se définit comme un "jeune startupeur de 61 ans". En 2016, débarqué de région parisienne, Hervé Suty pose ses bagages à Bordeaux pour un nouveau départ en famille. Cet ingénieur, ex-responsable innovation et RD dans la chimie et l’eau, notamment chez Elf Atochem puis Veolia Environnement, fonde CapBurdi, un cabinet de conseil en innovation. Sa singularité : une flotte de dix Citroën 2 CV pour partir à la découverte des entreprises régionales. À l’occasion de rencontres avec les acteurs locaux et de structures d’accompagnement, dont ADI et Bordeaux Invest, Hervé Suty se rapproche de l’écosystème start-up girondin. Il participe alors à la création du fonds Tiger One qui investit dans des technologiques dédiées aux enjeux environnementaux.

Le concept

Pour fonder Tergys , Hervé Suty convainc les dirigeants des PME Startec à Mérignac, Polymem à Toulouse et d’autres actionnaires de Tiger One de s’engager autour d’un projet de développement d’un système autonome, non intermittent, qui produit de l’eau et de l’électricité. Ses applications sont nombreuses: recyclage des eaux usées urbaines et industrielles, dessalement, production d’eau potable et d’électricité pour des usages tels que la recharge de smartphone, de véhicule électrique, l’éclairage, etc.

Les perspectives

Tergys a bouclé un premier tour de table fin 2019, 200 000 euros de 92 souscripteurs via la plateforme Ayomi, 135 000 auprès de BPI et 30 000 de la Région Nouvelle-Aquitaine. Une levée qui a permis la réalisation de son démonstrateur à Saint-Denis-de-Pile. L’étape des tests commerciaux débutait avec une trentaine de pré-offres pour cibler les marchés. L’Afrique avec le Maroc, l’Angola, le Kenya et le Sénégal, s’est ainsi positionnée sur des besoins en dessalement, eau potable, d’irrigation et en eau pour les complexes touristiques ainsi que pour le secteur agroalimentaire. En Europe, ce sont notamment les usages d’alimentation en eau potable des zones de haute montagne qui séduisent les Suisses et les Autrichiens. Tergys souhaite livrer dès 2021 entre 3 et 5 unités pour un chiffre d’affaires de 500 000 euros à 1,5 million d’euros. Son modèle économique prévoit l'installation d'une trentaine d'unités par an pour un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros et la création d’une vingtaine d’emplois à horizon 2025.

La start-up Tergys développe des solutions de traitement d’eau et de production d’énergie. Ses systèmes autonomes peuvent alimenter des populations jusqu’à 10 000 personnes. A partir de son démonstrateur, sur le site du Smicval à Saint Denis de Pile, Tergys accélère son développement commercial en Europe et en Afrique.
Tergys développe des solutions de traitement d’eau et de production d’énergie pouvant alimenter jusqu’à 10 000 personnes. A partir de son démonstrateur, sur le site du Smicval à Saint Denis de Pile, la start-up accélère son développement commercial en Europe et en Afrique. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail