Santé

Téléradiologie : pourquoi le lyonnais Imadis mise sur Bordeaux

Par Jean Berthelot de La Glétais, le 09 janvier 2019

Le lyonnais Imadis, spécialiste de la radiologie à distance, a choisi Bordeaux pour ouvrir son deuxième centre français. La PME a notamment été attirée par le dynamisme de la capitale girondine en matière de numérique.

La société Imadis, fondée à Lyon en 2008, interprète les images radiologiques à distance.
La société spécialisée dans la radiologie à distance Imadis, fondée à Lyon en 2008, vient d'implanter son deuxième centre français à Bordeaux. — Photo : Imadis

C’est un centre de radiologie d’un genre un peu particulier qui vient d’ouvrir au cœur de Bordeaux : dans des locaux flambant neufs, on trouve du matériel dernier cri, des chambres tout confort pour les médecins de garde la nuit... Mais aucune trace d’un lieu d’accueil pour les patients. Et pour cause : le lyonnais Imadis est spécialisé dans la télémédecine.

Et c'est à Bordeaux que la société a décidé d'implanter son premier centre hors de Lyon, attestant de la croissance d’une entreprise qui envisage de dupliquer son modèle. Le choix de la capitale aquitaine a été dicté par « le dynamisme de la ville en matière d'économie numérique et sa capacité à former des radiologues de qualité », justifie Vivien Thomson, lui-même radiologue et président de la société créée en 2008. Imadis a réalisé 4,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017.

« Certains de nos collègues radiologues bordelais étaient intéressés par l'ouverture d'un centre sur place ». C'est le cas notamment des docteurs Lecomte et Petitpierre, qui pilotent aujourd'hui ce nouveau centre. 

Des recrutements en vue

Et d'expliquer : « Le principe est très simple. Où qu’il se trouve en France, le patient arrive aux urgences de l’hôpital le plus proche de chez lui. Il est accueilli par un médecin urgentiste, qui peut demander une radio : dans ce cas, il nous contacte directement, à distance, et nous transmet le dossier médical du patient. Nous indiquons nos instructions au manipulateur radio sur place, qui nous envoie ensuite l’imagerie. Nous l’interprétons et faisons connaitre aussitôt nos conclusions à l’urgentiste. »

À ce jour, cinq médecins ont été embauchés dans le centre bordelais. D’autres recrutements sont prévus. En plus de la qualification "classique" de radiologue, les médecins se voient dispenser une courte formation lorsqu’ils intègrent l’entreprise. « La télémédecine nécessite une adaptation, car nous ne travaillons évidemment pas dans les mêmes conditions que si nous étions présents physiquement dans l’hôpital », reprend le docteur Thomson.

Une spécialisation dans les urgences

Quarante-deux hôpitaux font aujourd'hui appel aux services d’Imadis, dont ceux de Vannes (Morbihan), Avignon (Vaucluse) ou Orthez (Pyrénées-Atlantiques). Pour beaucoup, il s’agit d’un moyen de pallier la pénurie de radiologues, dénoncée depuis des années par le milieu sanitaire. Mais pas seulement. En se rendant disponibles la nuit, les équipes d’Imadis permettent aux radiologues dans les hôpitaux de se dispenser de ces rotations et de se concentrer sur les gardes de jour, moins épuisantes. L’entreprise n’est pas la seule sur ce créneau de la radiologie à distance, à l'instar de la société Etiam Emaging, créée à Bordeaux fin 2008.

Mais Imadis a deux spécificités. « D’abord, nous regroupons les médecins dans des centres qui permettent d’évoluer dans un environnement totalement professionnel, en équipe, là où nos concurrents choisissent de laisser leurs collaborateurs travailler de n’importe où », défend Vivien Thomson. Mais surtout, Imadis s'est spécialisée dans la radiologie d’urgence, et c’est ce qui fait son succès. Ses dirigeants semblent l'avoir bien compris.

La société Imadis, fondée à Lyon en 2008, interprète les images radiologiques à distance.
La société spécialisée dans la radiologie à distance Imadis, fondée à Lyon en 2008, vient d'implanter son deuxième centre français à Bordeaux. — Photo : Imadis

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture