Bordeaux

Vin

Space Cargo Unlimited, ces Bordelais qui ont fait vieillir du vin dans l'espace

Par Romain Béteille, le 25 mars 2021

L’entreprise luxembourgeoise Space Cargo Unlimited a réussi son pari : elle a envoyé 12 bouteilles de Château Petrus 2000 et 320 plants de vigne dans l’espace ! L’initiative fait partie d’un vaste programme scientifique en cours qui, à terme pourrait ouvrir des perspectives à la filière viticole, notamment face au changement climatique.

Nicolas Gaume, fondateur et co-dirigeant de Space Cargo Unlimited.
Nicolas Gaume, fondateur et co-dirigeant de Space Cargo Unlimited. — Photo : Romain Béteille

Ce mercredi 24 mars, les Bordelais Nicolas Gaume (fondateur de la société de jeux vidéo Kalisto en 1990) et Emmanuel Etcheparre ont présenté les premiers résultats de la "mission Wise", un vaste programme de recherche piloté par l’entreprise Space Cargo Unlimited et sa filiale bordelaise Space Biology Unlimited (une équipe de recherche appliquée) visant à expérimenter l’effet de la microgravité sur le vin et la vinification.

Vers des vignes plus résistantes

L’entreprise a envoyé (respectivement 14 et 10 mois) 12 bouteilles de Château Petrus 2000 et 320 plants de vigne (50 % en cépage cabernet sauvignon et 50 % en merlot) dans la station spatiale internationale pour tester leur évolution dans cet environnement, espérant en tirer de futures applications concrètes. Le projet, en partenariat avec l’ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, basé à Bordeaux) et des géants du spatial (Space X, Blue Origins ou la Nasa), se déploie sur plusieurs années.

"Ce programme pourrait nous montrer la voie vers des plantes plus résistantes pour faire face au changement climatique", précise Nicolas Gaume. Dans la vigne, il vise par exemple, grâce à un partenariat avec le pépiniériste vendéen Mercier, à se baser sur les résultats des recherches pour développer et commercialiser de nouvelles variétés de vignes, plus résistantes aux attaques naturelles comme le mildiou. Une récente étude de chercheurs internationaux (dont des chercheurs français de l’Inra) indique que "les vignobles seront les premières victimes du réchauffement climatique et de ses conséquences", et la recherche tente d’enrayer ce constat en développant des cépages plus tolérants aux changements (sécheresse ou hausse des températures notamment). La création d’une nouvelle variété issue des conclusions de la mission Wise pourrait donc rejoindre cet objectif.

Premiers résultats prometteurs

Les premières dégustations du vin spatial ont appuyé des différences notables dans la couleur et les arômes du vin "sans impact préjudiciable sur la qualité" et un vieillissement plus prononcé. Les pieds de vigne sont aujourd’hui plantés dans des serres du groupe Mercier et à l’INRAE (Institut National de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). Leur étude se poursuit, en parallèle des analyses chimiques des vins célestes de l’ISVV, les résultats seront publiés dans une "revue scientifique internationale".

La prochaine étape, qui aura lieu en 2022, devrait se concentrer sur le processus de fermentation du vin, avec l’espoir d’amener la recherche, menée entre Bordeaux et l’Allemagne, "vers des résultats plus appuyés". Pour l’heure, "les plants de vigne poussent beaucoup plus vite que leurs jumelles terrestres, ce qui nous encourage à poursuivre", commente Nicolas Gaume. Les équipes de recherche espèrent pouvoir cloner des plants "plus tolérants au stress biotique". L’objectif à terme, si l’industrialisation et la commercialisation des plants aboutissent, est de "représenter 10 % des ventes mondiales de cabernet sauvignon et merlot" (environ deux millions de vignes par an).

Nicolas Gaume, fondateur et co-dirigeant de Space Cargo Unlimited.
Nicolas Gaume, fondateur et co-dirigeant de Space Cargo Unlimited. — Photo : Romain Béteille

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail