Bordeaux

Aéronautique

Reflet du Monde récolte ses premiers succès en agriculture aérienne

Par Anne Cesbron, le 22 février 2021

A Saint-Aubin de Médoc, Reflet du Monde développe des solutions industrielles et militaires pour ses drones. Mais depuis trois ans, c’est une autre filière qui annexe sa R & D : l’agriculture. Des projets de largages de graines et de pulvérisations font décoller l'entreprise de 10 collaborateurs. 

Jusqu'à 15 kilogrammes de graines et de billes renfermant des micro guêpes peuvent être largués depuis le drone géant RDM Ag, développé par Reflet du Monde.
Jusqu'à 15 kilogrammes de graines et de billes renfermant des micro guêpes peuvent être largués depuis le drone géant RDM Ag, développé par Reflet du Monde. — Photo : JDE

Encouragée par les géants régionaux de l’agroalimentaire, les groupes coopératifs Maïsadour et Vivadour et leur cellule innovation, Reflet du Monde a mis au point un drone géant. D’un diamètre de 2,20 mètres et d’un poids de 25 kg, le RDM Ag est capable de larguer 10 à 15 kg de graines d’engrais vert sur des maïs de 2 mètres de haut, là où les machines agricoles ne peuvent plus passer sans abîmer les cultures en cours. Des couverts végétaux semés à la volée ont ainsi été réalisés en Haute-Loire, Bretagne et dans le Gers. « Les chambres d’agriculture participent de cette phase d’évangélisation et l’Europe incite à développer les couverts végétaux », se félicite le dirigeant. Les Deux-Sèvres, les Pays de la Loire, le Centre Val de Loire vont suivre cet été. « Nos drones sont polyvalents, ce sont des tracteurs du ciel que les Cuma, les coopératives d’utilisation de matériel agricole, vont nous acheter », annonce-t-il.

Le Japon séduit par le largage de phéromones

Trois autres développements en cours suscitent l’intérêt du monde agricole. Le premier mené avec Bioline, filiale d’InVivo Group en Rhône-Alpes, concerne le largage de billes contenant des micro-guêpes destinées à combattre la pyrale, principal ravageur du maïs. Une solution de pulvérisation du bacille de Thuringe est également en cours de test. Il s’agit d’utiliser le drone pour traiter les cocons de chenilles processionnaires du pin. Enfin, une solution de largage de phéromones sous forme d’anneaux pour protéger les arbres de la mouche du noyer, sera présentée ces prochaines semaines à un groupe japonais.

Jusqu'à 15 kilogrammes de graines et de billes renfermant des micro guêpes peuvent être largués depuis le drone géant RDM Ag, développé par Reflet du Monde.
Jusqu'à 15 kilogrammes de graines et de billes renfermant des micro guêpes peuvent être largués depuis le drone géant RDM Ag, développé par Reflet du Monde. — Photo : JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail