Bordeaux

Informatique

Pourquoi le Bordelais Multimicrocloud s’introduit en bourse

Par Orianne Esvan, le 31 janvier 2017

Editeur d’un logiciel destiné aux métiers de l’hôtellerie, la société mérignacaise Multimicrocloud annonce son introduction en bourse sur le marché libre le 2 février. Objectif : lever 1,5 million d’euros pour finir de développer une plateforme SAAS qui réunit trois métiers en un : la gestion des réservations et de la facturation, la e-distribution et le yield management c’est-à-dire l’ajustement des prix en fonction de la demande. Un projet très ambitieux.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Rendre aux hôteliers leur indépendance et la maîtrise des données de leurs clients, c’est l’ambition de Daniel Perry, le président de Multimicrocloud, une société mérignacaise nouvellement constituée suite au rachat de Multimicro, éditeur depuis 20 ans de logiciels dédiés à l’hôtellerie. « Multimicrocloud est en train de développer un logiciel en mode SAAS qui va regrouper trois métiers en un : la gestion des réservations, de la facturation et de l’exploitation d’un hôtel que l'on appelle dans le jargon le PMS, la e-distribution (booking engine), et le yield management c’est-à-dire, comme dans le transport aérien, l’ajustement des prix de vente en fonction du taux de remplissage, de la saisonnalité… »

Un seul logiciel, plus d'intermédiaire

Actuellement chacun de ces métiers nécessitent un logiciel et des intermédiaires dont certains captent la valeur et le fonds de commerce aux hôteliers, comme Booking pour ne pas les citer. « Regrouper toutes ces fonctions dans une plateforme SAAS dont l’abonnement sera de 3 euros par chambre par mois va éviter les intermédiaires, considérablement baisser les coûts et redonner aux hôteliers la maîtrise des données de leurs clients et donc plus d’indépendance », ajoute Daniel Perry.

Objectifs ambitieux

Et l’homme d’affaires qui a été administrateur de nombreuses sociétés cotées, est très ambitieux. « Notre objectif pour 2018 c’est de gérer 80.000 chambres et 300.000 d’ici à 2021 pour un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros. » Pour tenir ces objectifs le timing est serré. « Nous avons besoin d’un million d’euros pour terminer le développement du logiciel en 2017 et le lancer en 2018, précise Daniel Perry. Nous allons rapidement, dès avril, recruter 18 personnes (ingénieurs, développeurs, designer…), la société comptant déjà 16 salariés , anciens de chez Multimicro. »

La bourse pour plus de notoriété

L’introduction en bourse, sur le marché libre, vise donc à lever 1,5 million d’euros mais surtout à donner de la visibilité et de la notoriété à Multimicrocloud qui restera basée à Mérignac et lui donner accès aux moyens financiers nécessaires au développement.

www.multimicro.fr

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises