Gironde

Vin

Pour U'Wine, le marché américain du vin reste dynamique, malgré les sanctions des États-Unis

Par Anne Cesbron, le 18 octobre 2019

Le président des États-Unis Donald Trump réclamait la taxation jusqu'à 25 % de certains produits européens de grande consommation, dont les vins. La récente décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans le dossier Airbus l'a autorisé à appliquer de telles sanctions. Mais pour le négociant en vins Thomas Hébrard, président de U'Wine, le marché américain reste très intéressant.

Thomas Hébrard, fondateur et président de U Wine, société de négoce en vins Grands crus.
Thomas Hébrard, fondateur et président de U Wine, société de négoce en vins Grands crus ne veut pas céder à la panique face aux sanctions réclamées par le président Donald Trump qui a décidé de taxer à 25 % certains produits européens de grande consommation, dont les vins.  — Photo : DR

Thomas Hébrard, fondateur et président de U'Wine, maison de négoce en grands crus (17 salariés, 4,10 M€ de CA en 2018), a basé son modèle économique sur la marge dégagée entre l’achat de vins en primeur et leur revente, 5 à 6 ans plus tard.

Les États-Unis, malgré Donald Trump

Sa stratégie à l’export vise le marché chinois, pour lequel il a ouvert une filiale l’été dernier à Shanghai, et où il ambitionne de réaliser des volumes d’affaires en dizaines de millions d’euros. « Nous aimerions également nous positionner rapidement sur le marché américain. J’y crois très fort. Si j’avais 500 000 euros à investir, je foncerai là-bas », insiste Thomas Hébrard.

Selon lui, à l’instar de la Chine, le temps n’est pas à se retirer des États-Unis. « Je ne vous dirai pas que le négoce est au mieux. Nous avons tous besoin d’une place bordelaise forte, au sein de laquelle le moins d’acteurs souffrent. Cependant ces taxes peuvent sauter aussi vite qu’elles sont venues. Évidemment l’effet Trump est pénalisant, son impulsivité crée de l’instabilité, mais le marché américain reste très dynamique. Il va encore puissamment croître », anticipe Thomas Hébrard.

Thomas Hébrard, fondateur et président de U Wine, société de négoce en vins Grands crus.
Thomas Hébrard, fondateur et président de U Wine, société de négoce en vins Grands crus ne veut pas céder à la panique face aux sanctions réclamées par le président Donald Trump qui a décidé de taxer à 25 % certains produits européens de grande consommation, dont les vins.  — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.