A Mérignac, le nouveau site de Thales sera une véritable vitrine technologique

Par Orianne Esvan, le 10 octobre 2016

Le nouveau site de Thales à Mérignac accueille ses premiers occupants. 2.600 personnes travailleront à terme dans cette véritable vitrine technologique pour le groupe. 100 embauches y sont prévues en 2016
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après un an et demi de travaux, la nouvelle usine de Thales à Mérignac accueillera ses premiers occupants début octobre. Ce nouveau site regroupera sur 7 ha et 60.000 m² de bâti, près 2.600 personnes, essentiellement des ingénieurs. « Nous rassemblons l'ensemble des activités et des personnels des sites actuels de Pessac et du Haillan, explique Pierre-Emmanuel Raux, le directeur du projet chez Thales. Nous y implantons également le centre de recherche et de développement de Vélizy en région parisienne (300 personnes) et la direction générale de la division avionique (90 personnes). 80 % de l'activité du site tourne donc autour de la recherche et du développement, et concerne deux des cinq métiers* du groupe Thales à savoir l'aéronautique et la défense. »

200 M€ d'investissement
En effet le site du Haillan est spécialisé dans les activités avioniques civils et militaires et notamment les systèmes de visualisation de cockpit (viseurs de casque, indicateurs et postes de commande d'avions). L'établissement de Pessac est lui dédié aux systèmes aéroportés, radars et systèmes de drones pour les avions de combat, les avions de mission, les hélicoptères et les plateformes navales, et propose une offre de maintien en condition opérationnelle (MCO).

Un site innovant organisé en micro-entreprise
Ce nouveau site sera donc une véritable vitrine technologique pour le groupe qui y a investi 200 millions d'euros. « Nous avons énormément mis l'accent sur l'innovation précise Pierre-Emmanuel Raux. Les aménagements intérieurs ont été pensés pour favoriser les synergies et l'efficacité collective. Par exemple nous avons entièrement revu l'organisation des bâtiments. Auparavant nous étions organisés par métier. À Mérignac, nous avons adopté un fonctionnement en micro-entreprise c'est-à-dire que l'ensemble des équipes qui participent à la réalisation d'un produit est réuni dans un même espace. Notre ambition est de favoriser la coopération, l'échange, la créativité. »
La volonté du groupe était également de s'ancrer davantage dans son écosystème local. À Mérignac, Thales bénéficiera de la proximité de ses grands clients : Dassault aviation, Sabena technics, Airbus space and defense, la DGA, la Simmad..., et de ses sous traitants.

100 embauches à Mérignac
L'ouverture de ce nouveau site s'accompagne également d'embauches. Le groupe qui a réalisé 14 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015 et prévoit une croissance de 5 % pour 2016, a annoncé début d'année le recrutement de 6.000 personnes dans le monde dont 2.000 à 2.500 personnes en France. À Bordeaux, 100 embauches sont prévues plus une cinquantaine de postes en alternance.
« Nos effectifs se composent à 75 % d'ingénieurs, 20 % de techniciens et ouvriers, et 10 % d'administratif, précise Vincent Mattéi, le responsable recrutement. À Mérignac, nous avons besoins d'ingénieurs spécialisés dans les métiers du groupe à savoir l'électronique, l'ingénierie, les logiciels, l'informatique embarquée mais aussi le service client, la gestion de projet et le management de l'offre. » Et comme ces métiers sont souvent très masculins, Thales s'est fixé comme objectif de recruter 35 % de femmes.

Pessac en vente
Et quid des sites actuels de Thales au Haillan et à Pessac ? Leurs avenirs seront différents. « Au Haillan nous sommes locataires, précise Trang Pham, la directrice du développement régional. Nous allons donc simplement rendre les clés.  À Pessac, nous sommes propriétaires mais nous n'avons pas vocation à le rester. Des discussions sont en cours pour la reconversion du site. Nous travaillons sur le sujet en étroite collaboration avec Bordeaux métropole dans le cadre de l'OIM Créative valley. »

*Le groupe Thales est actif dans cinq domaines : l'aéronautique, le spatial, le transport terrestre, la défense et la sécurité

www.thalesgroup.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail